Publicité

19 septembre 2015 - 07:08

Jeux paralympiques

Cindy Ouellet veut une médaille d’or à Rio

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Rivière-du-Loup - En 2016, les Jeux olympiques et paralympiques auront lieu dans la ville de Rio de Janeiro en Amérique du Sud. Cindy Ouellet, originaire de Rivière-du-Loup, sera des 4 350 athlètes paralympiques.

« Nous avons terminé en première place aux Championnats du monde en 2014, nous visons donc la médaille d’or aux Jeux paralympiques de Rio 2016 », a mentionné l’athlète qui fait partie de l’équipe féminine du Canada de basketball en fauteuil roulant. Ces Jeux seront présentés du 7 au 18 septembre 2016.

L’athlète de 26 ans en sera à sa troisième participation aux Jeux paralympiques. À ses deux premières occasions, Beijing en 2008 et Londres en 2012, l’équipe canadienne a terminé en cinquième et sixième positions. « En 2016, notre moyenne d’âge sera un peu plus jeune, en bas de la trentaine. De plus, notre équipe démontre une belle cohésion et chaque joueuse y apporte des forces qui se complètent bien » a souligné Cindy Ouellet.

L’équipe est composée de 12 joueuses. La sélection finale de ses membres pour les Jeux paralympiques de Rio 2016 aura lieu dans la première semaine du mois de décembre. « C’est le dernier camp de sélection, mais je ne suis pas inquiète ; ça fait longtemps que je suis là » a précisé Cindy Ouellet.

JEUX PARAPANAMÉRICAINS

En 2015, l’équipe canadienne a obtenu la médaille d’argent aux Jeux parapanaméricains tenus à Toronto. « Nous avons terminé en 2e place derrière les Américaines, mais la finale fut très serrée ; ça aurait pu aller d’un côté comme de l’autre » a commenté la joueuse canadienne.

Cindy Ouellet a découvert le basketball en fauteuil roulant par le biais d’un physiothérapeute en 2005. Elle a fait ses débuts au sein de l’équipe nationale féminine séniore en 2007. Elle a fait partie de l’alignement de la toute première équipe nationale pour les moins de 25 ans en 2011 et a été nommée joueuse étoile lors des Championnats du monde. Elle a reçu le titre d’athlète féminine de l’année en 2012 et celui d’athlète junior de l’année en 2007, deux distinction de Basketball en fauteuil roulant Canada.

Il s’agit peut-être de ses derniers Jeux paralympiques en basketball : « Je ne sais pas encore si je vais continuer, je pense notamment à changer de discipline pour un sport individuel afin d’avoir un challenge différent. »

EN DEHORS DU SPORT

En dehors du sport, Cindy Ouellet fait également de grandes choses. Elle a terminé deux maitrises, la première en physiothérapie et la deuxième en biomédical. Cette année, elle débute un programme d’études de quatre ans afin d’obtenir un doctorat en ingénierie biomédicale. « Je vais faire de la recherche pour les prothèses, notamment des jambes bioniques » a-t-elle précisé. Pour ce défi, elle a choisi de poursuivre ses études en Californie aux États-Unis. « Ils ont un excellent programme pour jouer au basketball » a souligné l’athlète du Québec.

Notons que ses parents sont Paulo Ouellet et Christine Émond, qui habitent maintenant à Québec et sont à la tête de l’entreprise Ergolab, spécialisée dans la fabrication et la conception d’appareils pour personnes à mobilité réduite.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article