Publicité

1 septembre 2015 - 10:08

Un week-end mouvementé pour Dion-Viens en Ontario

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Saint-Joseph-de-Kamouraska - Simon Dion-Viens était en piste le week-end dernier dans le cadre de la dernière course de circuit routier de la série Nascar Canada qui se déroulait sur le rapide circuit du Canadian Tire Motorsport Park, situé en banlieue de Toronto.

Après avoir effectué une excellente performance au Grand Prix de Trois-Rivières quelques semaines plus tôt au volant de la voiture Dodge 37, Dion-Viens avait de grandes attentes pour le dernier rendez-vous de la saison.

Bien que le bilan de la fin de semaine soit satisfaisant, Dion-Viens aura vécu une course très mouvementée avec plusieurs accrochages. C’est finalement avec une voiture passablement amochée qu'il a rallié l’arrivée en 17e position.

ESSAIS
 
«Le circuit du Canadian Tire Motorsport Park est très rapide et très différent du circuit de Trois-Rivières. Dès les premiers essais libres, j’ai senti que nous avions de légers problèmes au niveau de la géométrie de la suspension avant car la voiture manquait d’adhérence. Nous avons effectué de légers ajustements avant la qualification mais malheureusement, je n’ai qu’effectué un seul tour rapide. En tentant d’éviter un contact avec un autre compétiteur je me suis retrouvé dans une section de la piste ou l’adhérence était inexistante. La voiture à donc glissée et je suis entré en contact avec un muret de protection. Par chance, les dommages n’étaient pas très graves et mes équipiers ont très bien travaillé et la voiture a été réparée rapidement », indique-t-il.

COURSE

Pour la course du dimanche, Simon Dion-Viens s’élançait de la 18e position sur les 29 compétiteurs présents. Après un bon début de course, Dion-Viens a remonté le peloton graduellement pour se pointer parmi les 10 premiers après une quinzaine de tours.

Après s'être fait frapper par l'arrière, le pneu arrière gauche de la voiture #37 a été endommagé ainsi qu'une pièce de la suspension. Le pilote du Kamouraska a perdu de la vitesse et a rallié le fil d'arrivée en 17e position.

«Bien sûr, j’aurais espéré un bien meilleur résultat pour ma dernière course de la saison. Mon objectif était d’ailleurs de batailler dans le top 10 comme nous l’avions fait au GP3R. Par contre, je dresse un bilan extrêmement positif de notre deuxième saison en NASCAR. La voiture 37 est fiable et nous avons complété toutes nos courses cette année. Nous avons aussi prouvé que nous avons bel et bien notre place dans la série et que nous pouvons être très compétitif » conclut Dion-Viens.
 
Celui-ci a avoué qu’il élaborait déjà des plans afin d'être de retour en piste dans la série Nascar Canada en 2016 pour les circuits routiers et aussi pour certains évènements sur les pistes ovales.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article