Publicité
23 avril 2015 - 06:33

Amère fin de saison pour Gabriel Dumont

Pierre-Luc Chenel

Par Pierre-Luc Chenel, journaliste

Twitter Pierre-Luc Chenel

Rivière-du-Loup - Pour une 4e saison de suite, Gabriel Dumont ne pourra pas vivre l’effervescence des séries éliminatoires avec les Bulldogs de Hamilton. Le hockeyeur originaire de Dégelis a manqué les dernières rencontres de son équipe pour soigner une fracture du pied.

Hamilton a conclu la saison au 10e rang de la Conférence avec 81 points.
L’équipe ontarienne accusait un retard de 6 points sur les Wolves de Chicago pour la dernière place disponible.

« C’était difficile. Ce n’était même pas décevant, c’était vraiment un goût amer. Je pense vraiment qu’on avait une équipe pour faire les séries et faire un bon bout de chemin, a avoué Dumont. On a travaillé fort toute la saison pour ça. Malgré plusieurs rappels et plusieurs blessures, nous sommes restés dans la course. Avec 15 matchs à jouer, on a perdu nos 4 meilleurs défenseurs en 5 jours. »

La dernière fois que Gabriel Dumont a sauté sur la patinoire pour un match des séries dans la LNH, c’était en mai 2013 avec les Canadiens de Montréal contre les Sénateurs d’Ottawa.

À LA RECHERCHE D’UN CONTRAT

Le joueur de centre termine son 2e contrat avec les Canadiens. Il n’a pas été en mesure de se tailler une place régulière avec l’équipe lors des deux dernières saisons. Il a joué un total cinq parties avec le grand club pendant ce temps pour remplacer des joueurs blessés.

Pour l’instant, Gabriel Dumont ne sait pas ce que l’avenir lui réserve. Présentement, il n’y a pas de discussion avec le Tricolore pour un nouveau contrat. Avec des nouveaux jeunes qui cognent à la porte des Bulldogs, le capitaine de l’équipe risque d’attendre que l’état-major ait pris ses décisions. En 2013, il avait signé son contrat le 10 juillet. « Ils sont en séries et ils ont la chance de gagner la Coupe Stanley. Je ne pense pas que c’est quelque chose qu’ils regardent, mais ça va venir assez vite dans l’été, a mentionné l’athlète de 24 ans. Je ne suis pas stressé avec ça. »

« C’est la réalité du sport, a ajouté le choix de 5e ronde du tricolore en 2009. Si les Canadiens ne font pas d’offre, j’espère avoir assez bien fait cette saison et dans les autres saisons pour avoir une bonne réputation et avoir la chance de jouer ailleurs. »

PLUS DE POINTS

Gabriel Dumont a connu sa meilleure saison offensive dans la Ligue américaine. Le numéro 40 a récolté 45 points en 66 matchs et estime que sa progression continue. « Je pense que je continue de m’améliorer à chaque saison. Je suis arrivé confiant au camp d’entrainement, a décrit l’ancien des Albatros du Collège Notre-Dame. Je ne me mettais pas de pression et mon offensive, ce n’est pas quelque chose que les entraineurs me demandent, mais quand ça arrive, c’est un plus pour l’équipe. »

HONNEURS INDIVIDUELS

Ses performances ne sont pas passées sous silence. Dumont a mis la main sur le trophée du joueur par excellence de son équipe, voté par ses coéquipiers. De plus, il a gagné pour la 3e fois le trophée du joueur le plus populaire auprès des partisans.

Le joueur mesurant 5’10’’ a vécu sa première saison en tant que capitaine des Bulldogs. Il aura été le dernier capitaine de la concession à Hamilton, puisque les Bulldogs déménageront à St. John’s, Terre-Neuve, pour la prochaine saison. 

« Ça me mettait plus de pression, mais ça ne changeait pas ma façon de jouer et d’agir, a dit Dumont, qui voit du positif dans le nouveau défi à Terre-Neuve. C’est une nouvelle aventure et c’est une super belle ville. Il y a au minimum 7 000 personnes à tous les matchs. Les joueurs sont traités comme des vedettes et sont connus dans la ville. »

Avec la saison terminée, Gabriel Dumont pourra passer plus de temps avec son enfant âgé de 3 mois.

 

Publicité

Commentez cet article