Publicité
2 décembre 2019 - 06:33

Présentation de la 4e Classique de Hockey Sphinx

Les 6, 7 et 8 décembre, les Sphinx de l’École secondaire de Rivière-du-Loup présenteront leur classique de hockey annuelle. Pour cette 4e édition, 28 équipes provenant de trois ligues scolaires différentes s’affronteront dans les catégories M13 mineur, M13 majeur, M15 mineur et M15 majeur. Les Sphinx de l’École secondaire de Rivière-du-Loup seront représentés dans les quatre catégories.  Exceptionnellement, l’équipe M12 des Sphinx évoluera dans la catégorie M13 mineur.  

Le comité organisateur, chapeauté par Élaine-Élise Malenfant, est fier de nommer Yves Hamelin comme président d’honneur de l’événement.  À l’origine de l’implantation du tournoi du célèbre Père Hamelin, l’ambassadeur est aussi un homme d’affaires très engagé dans la communauté avec son entreprise de la Clinique de Physio Frontenac qui est d’ailleurs au service des élèves-athlètes de l’École secondaire de Rivière-du-Loup et des équipes des Sphinx.  Il a aussi fait partie du groupe d’entraîneurs tout en soutenant avec conviction les valeurs véhiculées dans le hockey scolaire.

L’événement sera présenté cette année sur les deux glaces du Centre Premier Tech et trois parties, le vendredi, seront disputées à St-Pascal. Le comité organisateur et les Sphinx invitent toute la population à venir assister en grand nombre aux trois journées de compétition. Les finales seront jouées le dimanche après-midi au Centre Premier Tech.

DÉBUT DE SAISON MODESTE

La période d’inscription est maintenant lancée pour la saison 2020-2021 pour les hockeyeurs qui désirent intégrer le programme hockey de l’ÉSRDL.  Après un début de saison modeste, les Sphinx ont démontré du caractère le weekend dernier. Cinq des six équipes étaient en action en Beauce, à Beaupré, à Ste-Anne-de-la-Pérade et à Pierrefonds. Sur les neuf parties disputées, les portes- couleurs de l’École secondaire de Rivière-du-Loup sont sortis vainqueurs à sept reprises. 

Dans la poursuite de leur développement, les Sphinx hockey LHPS visent de plus en plus la qualité au-delà de la quantité. Les attentes envers les jeunes et le personnel sont élevées et, alors que les premières années visaient une croissance en nombre afin de bâtir le programme, notre structure vise maintenant à assurer la pérennité de la qualité plutôt que du nombre.

«Nous voulons des jeunes qui prennent ça au sérieux. Nous voulons des jeunes qui adoptent une attitude et un mode de vie d’athlète afin de les amener au bout de leur potentiel», mentionne Terry Michaud, responsable du programme. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article