Publicité
3 octobre 2018 - 06:55 | Mis à jour : 10:32

Résultats par secteurs dans la circonscription

Portrait du vote dans Rivière-du-Loup-Témiscouata

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

Même si une vague caquiste a déferlé un peu partout au KRTB, ce lundi 1er octobre, le nouveau député Denis Tardif a vu son adversaire Jean D’Amour faire mieux que lui dans certains secteurs du comté, selon Élections Québec. 

L’ex-député libéral, élu au cours des 9 dernières années, a ainsi récolté plus d’appuis que son opposant de la CAQ dans 12 des 43 municipalités de la circonscription. Il s’agit de Saint-Épiphane, L’Isle-Verte, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Saint-Paul-de-la-Croix, Saint-Clément, Sainte-Rita, Saint-Mathieu-de-Rioux, Auclair, Saint-Cyprien, Saint-Pierre-de-Lamy, Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et Saint-Athanase. 

Évidemment, les écarts sont minces et représentent quelques dizaines de votes, voire une trentaine. La confiance des électeurs de ces municipalités ne s'est pas concrétisée de façon assez déterminante dans les urnes afin d'influencer le résultat final. 

C’est donc aussi dire que Denis Tardif, qui a été élu avec 1962 votes d’avance, a marqué des points très importants à certains endroits. C’est le cas, entre autres, à Témiscouata-sur-le-Lac (293 voix de plus), Saint-Antonin (194 voix de plus). Pohénégamook (183 voix de plus), Dégelis (141 voix de plus), Cacouna (136 voix de plus), Saint-Jean-de-Dieu (98 voix de plus), Saint-Modeste (94 voix de plus), Trois-Pistoles (92 voix de plus) et Saint-Louis-du-Ha! Ha! (68 voix de plus), entre autres. 

À Rivière-du-Loup même, Denis Tardif a aussi récolté 2801 votes, contre 2383 pour Jean D’Amour, 1008 pour Vincent Couture et 796 pour Goulimine Sylvie Cadôret. 

QUÉBEC SOLIDAIRE 

Quant à la représentante de Québec Solidaire, elle a su tirer son épingle du jeu dans les secteurs de Lejeune, Auclair, Dégelis, Saint-François-Xavier-de-Viger, Saint-Modeste, L’Isle-Verte, Sainte-Rita, Saint-Guy, Saint-Jean-de-Lalande, où elle a chaque fois devancé Vincent Couture du Parti Québécois dans les votes.  

Celle qui a célébré la soirée d’élection dans la région de Québec, où Québec Solidaire a remporté deux nouveaux comtés, a également chauffé le PQ à Saint-Épiphane, Saint-Paul-de-la-Croix, Notre-Dame-des-Neiges, Trois-Pistoles, Lac-des-Aigles et Packington, notamment. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Bien dit Mme Catherine...je partage totalement votre opinion. M. Bob, vos propos sont imprégnés de condescendance.

    Marlène - 2018-10-04 08:34
  • @Bob : etes-vous en train de dire que les plus petites municipalités comptent des résidents qui sont moins instruits, éduqués et informés ??? Des gens qui s'intéressent à la politique et aux enjeux de notre société logent partout en ville ou dans les villages. Que faites-vous de RDL dans votre raisonnement ? Et comme les statistiques le mentionnent, les écarts sont souvent très minces donc votre catégorisation des électeurs en fonctions de leur lieu de résidence est non fondée voir même empreinte de préjugés.

    Catherine - 2018-10-03 16:38
  • Les populations moins instruites votent pour ce qui leur est familier, et s'informent peu. Dans cette gestion de l'offre électorale, M. Tardif les gagnera avec un bon mandat pour les prochains 4 ans.

    Bob - 2018-10-03 09:24