X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Bilan de campagne pour Goulimine Sylvie Cadôret de Québec solidaire

durée 2 octobre 2018 | 11h00
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Malgré une équipe réduite dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, la candidate de Québec solidaire Goulimine Sylvie Cadôret a tout de même récolté 11,03% des voix (3782 votes), une augmentation de près de 5% par rapport à 2014.

    «Je suis satisfaite de l’augmentation des voix dans la circonscription, mais aussi des 10 députés de Québec solidaire qui ont été élus partout au Québec», a commenté Mme Cadôret. Cette dernière a passé la soirée électorale à Québec, dans un rassemblement militant de la capitale nationale. Elle a apprécié aller à la rencontre des citoyens de tout le comté, qui avaient selon elle soif de changement. «Le résultat ne me surprend pas. Pendant la campagne, j’ai écouté plusieurs témoignages et fait de belles rencontres. Je viens de la place, les gens ont fait un pas de plus pour marcher avec cœur en rêvant avec Québec solidaire», ajoute-t-elle.

    Elle craint toutefois de l’improvisation de la part de la Coalition avenir Québec et croit que les électeurs ont voté en masse pour la CAQ dans le but de «se débarrasser des libéraux». «Je trouve cela triste qu’on ait élu un parti qui n’a pas de projet de société», précise-t-elle. Goulimine Sylvie Cadôret a apprécié vivre une campagne électorale en tant que candidate de Québec solidaire dans Rivière-du-Loup-Témiscouata et croit ainsi avoir acquis de l’expérience pour accompagner un candidat qui aurait de l’avenir avec la formation dans la circonscription lors d’une prochaine élection.

    Elle salue d’ailleurs le climat de respect de la campagne entre Québec solidaire et le Parti québécois dans l’est du Québec, même si le chef du PQ s’est livré à plusieurs attaques contre Manon Massé, la co-porte-parole de Québec solidaire. La candidate solidaire croit que les deux formations devront travailler de pair au cours des prochaines années pour créer une force politique à l’Assemblée nationale.

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    3 octobre 2018 | 6h55

    Portrait du vote dans Rivière-du-Loup-Témiscouata

    Même si une vague caquiste a déferlé un peu partout au KRTB, ce lundi 1er octobre, le nouveau député Denis Tardif a vu son adversaire Jean D’Amour faire mieux que lui dans certains secteurs du comté, selon Élections Québec.  L’ex-député libéral, élu au cours des 9 dernières années, a ainsi récolté plus d’appuis que son opposant de la CAQ dans ...

    2 octobre 2018 | 10h01

    La CAQ rafle le comté de Côte-du-Sud

    Le château fort libéral du comté de Côte-du-Sud n’est plus. L’ancienne circonscription de Norbert Morin est passée, lundi, aux mains de Marie-Ève Proulx de la Coalition Avenir Québec.  Si les sondages mettaient la table à une lutte serrée avec le libéral Simon Laboissonnière, la nouvelle élue s’est finalement imposée en récoltant 53,5 % des ...

    2 octobre 2018 | 0h06

    Jean D’Amour résigné dans la défaite

    Les mines étaient basses au rassemblement du Parti libéral du Québec pour le candidat Jean D’Amour dans la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata. Au terme de cette soirée électorale, Jean D’Amour, battu par 1 962 voix, a annoncé qu’il quittait la vie politique, devant une cinquantaine de ses partisans.  «Quand je quitterai l’hôtel ce ...