Publicité
4 septembre 2018 - 10:42

Denis Tardif s'engage à donner l'accès à une connexion internet haute vitesse à tout le comté d'ici 2022

Alors que son parti en faisait l’annonce le 31 aout, le candidat de la Coalition Avenir Québec, Denis Tardif, s’est aussi engagé à donner l’accès à une connexion internet haute vitesse et au cellulaire large bande pour la circonscription de Rivière-du-Loup/Témiscouata d’ici 2022.

«Il est indispensable que l’ensemble de notre territoire bénéficie d’un accès à Internet haute vitesse et d’une couverture cellulaire de qualité. Au même titre que la nationalisation de l’électricité ou le téléphone, ce sera un enjeu national», a mentionné M. Tardif.
 
Lors de sa mise à jour économique de novembre 2017, le gouvernement libéral avait annoncé des investissements supplémentaires pour les six prochaines années afin de brancher les familles. Or, seulement une poignée de projets ont été annoncés depuis le début de l’année 2018, estime Denis Tardif.

Malgré ces programmes, environ 240 000 foyers au Québec n’ont toujours pas accès à un service internet de qualité. De même, la couverture cellulaire, encore déficiente à de nombreux endroits sur le territoire, n’est spécifiquement visée par aucune de ces mesures, rappelle la CAQ.

Le temps est venu de corriger rapidement cette situation et de couvrir l’ensemble des communautés québécoises avec une connexion internet haute vitesse et le cellulaire large bande. Il est inacceptable qu’à l’aube de la troisième décennie des années 2000, des centaines de milliers de Québécois n’aient toujours pas accès à un service aussi essentiel, souligne le candidat, Denis Tardif.

Un gouvernement de la CAQ donnera donc accès à toutes les communautés québécoises à une connexion internet haute vitesse et au cellulaire large bande d’ici 2022 en privilégiant des projets émanant des communautés. Des partenariats avec les municipalités, les MRC et les organismes à but non lucratif seront réalisés afin de déployer internet haute vitesse sur le territoire du Québec.

Publicité

Commentez cet article