Publicité
27 août 2018 - 08:00

La Fédération des cégeps présente ses attentes aux partis politiques

À l’occasion de la rentrée scolaire dans les 48 établissements de son réseau, la Fédération des cégeps a présenté les attentes de ses membres à l’intention des principaux partis politiques engagés dans la campagne électorale déclenchée par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

«Pour continuer à servir le Québec, les cégeps doivent disposer des ressources et des marges de manœuvre nécessaires pour former des citoyens dotés d’une solide culture générale et ayant développé les habiletés leur permettant d’agir comme moteurs d’innovation tout en faisant valoir leur plein potentiel en tant que main-d’œuvre qualifiée, dans un marché du travail où le nombre de postes exigeant un diplôme postsecondaire progresse constamment. Alors que s’amorce une transformation de l’économie à la suite de la révolution numérique, le moment est particulièrement bien choisi pour revoir en profondeur nos façons de penser et d’agir collectivement, en misant plus que jamais sur la formation et le savoir. Par conséquent, nous attendons des élus qui siégeront à l’Assemblée nationale à compter du 1er octobre prochain qu’ils s’engagent résolument à soutenir non seulement les cégeps, mais qu’ils fassent aussi de l’éducation et de l’enseignement supérieur le grand projet de société, comme le Québec l’a fait avec succès dans les années 60 », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, Bernard Tremblay.

Dans la perspective de permettre aux cégeps de se développer en adéquation avec l’évolution du Québec, et de faire en sorte qu’un plus grand nombre de personnes soient en mesure de hausser leurs compétences, la Fédération des cégeps a identifié six enjeux prioritaires en lien avec lesquels elle s’attend à voir les différents partis politiques prendre position : accès accru à l’enseignement collégial; des services tenant compte de la diversité des profils étudiants; maillage entre les cégeps et les entreprises en matière d’actualisation des compétences; développement de la capacité d’innovation des cégeps; financement adéquat et pérenne des cégeps; accroissement de la capacité de recherche des cégeps.

On peut consulter la plateforme Miser sur le cégep, élaborée par la Fédération des cégeps dans la perspective de la campagne électorale au Québec, sur son site Web.

Publicité

Commentez cet article