Publicité
27 août 2018 - 10:43

Jean D’Amour : la machine libérale est en marche

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le 25 aout dernier, le candidat du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata, Jean D’Amour, a inauguré son local électoral en présence de plus de 70 personnes. «Bienvenue dans ce qui sera notre maison pour les 36 prochains jours», a-t-il lancé aux militants libéraux.

La machine libérale est en marche, à chaque jour M. D’Amour sera accompagné par une personne différente pour faire la campagne. «Je suis un homme de terrain pour qui le développement de sa région et le bien-être de sa population est une réelle priorité. Aujourd’hui plus que jamais, je souhaite, avec votre aide, faire de notre région un lieu de résidence qui se distingue à la fois pour sa qualité de vie et pour la qualité de ses emplois», a-t-il mentionné.

Parmi les personnes présentes samedi dernier, on notait l’ex-député fédéral du Parti conservateur du Canada, André Plourde, de même que des visages connus dans l’organisation libérale tels le maire de Trois-Pistoles Jean-Pierre Rioux et l’ex-maire de Cabano Jacques Asselin. «J’ai un horaire pour les 36 jours de campagne, je peux faire de la politique qu’en étant présent. De plus, j’ai hâte aux débats, j’ai d’ailleurs reçu deux invitations jusqu’à maintenant», a noté M. D’Amour.

La santé, l’éducation, les familles et l’économie sont quatre grands thèmes qui seront au cœur de cette campagne électorale. «Le gouvernement libéral a remis les finances publiques en ordre, le Québec est en situation de surplus. Nous avons réalisé un grand nombre de projets dans le comté», a indiqué le candidat. Le gouvernement libéral, dont son député-ministre Jean D’Amour, a d’ailleurs multiplié les annonces au cours des derniers mois.

SANTÉ

Dans cette campagne, les différents partis ont donc davantage de marge de manœuvre pour prendre des engagements financiers. C’est ce qu’a notamment fait la Coalition Avenir Québec en s’engageant à mettre en place de nouveaux CHSLD offrant un meilleur milieu de vie pour nos ainés, une promesse d’un milliard de dollars sur plusieurs années. Jean D’Amour a donné une certaine réplique à cet effet devant ses partisans : «On a besoin de personnel supplémentaire pour offrir de meilleurs services à nos ainés et une qualité de travail améliorée pour nos employés, on va en parler», a-t-il mentionné.

Questionné à cet effet, le candidat libéral a rappelé certains investissements de son parti dans la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata : «On a déjà investi beaucoup en santé, on le voit dans les infrastructures ici. Il y a un CHSLD qui va être inauguré à Rivière-du-Loup, un deuxième qui va être construit; on a ouvert la Villa Dubé à Saint-Jean-de-Dieu. Dans le logement social, on a fait beaucoup.»

M. D’Amour a également parlé du niveau de soins. «Il y a déjà plus de monde dans les hôpitaux et on va embaucher encore, on veut que nos gens reçoivent les meilleurs soins possibles. Il va y avoir des mesures concrètes qui vont être dévoilées en campagne électorale, de façon à ce qu’on puisse répondre aux besoins des ainés. Je ne veux pas diffuser des engagements à la place de notre premier ministre, dans les prochains jours ça viendra, établissement par établissement, région par région», a conclu le candidat.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • cessez l'aveuglement volontaire , https://www.journaldemontreal.com/2018/08/28/le-ministre-damour-doit-demissionner. L'argent ''garochée'' avant l'élection n'est pas gage de compétence....

    Lucidité - 2018-08-28 17:36
  • Effectivement j’ai été visité par le candidat de la caq il semble très actif sur le terrain. Malgré le vent de changement qui semble en évitable je souhaite bonne chance à tout les candidats candidate.

    Politiser - 2018-08-28 12:14
  • Celle de la caq est prête très dynamique et surtout beaucoup d’expérience ralliant des gens de toute allégeance politique. Je peux vous dire que cette fois nous vivons ce que adq nous faisait vivre une force une vrai force de terrain car c’est maintenant .....

    Léopold Ouellet - 2018-08-27 14:37