Publicité
17 octobre 2019 - 06:31

Le candidat du Bloc québécois Maxime Blanchette-Joncas en tournée au Témiscouata

Maxime Blanchette-Joncas a passé la journée du 15 octobre à sillonner le territoire du Témiscouata. Pour le candidat du Bloc québécois, il est essentiel de reconnaitre la particularité de chaque MRC de la circonscription.

«Au-delà des problématiques comme la pénurie de main-d’oeuvre qui touchent l’ensemble de la région, il est important de comprendre les enjeux qui sont davantage spécifiques au Témiscouata. Je pense bien sûr à l’enjeu de la couverture cellulaire et de l’accès à l’internet haute vitesse»

À cet égard, Maxime Blanchette-Joncas rappelle que le Bloc québécois propose que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) oblige les entreprises à s’engager à développer la téléphonie cellulaire en région quand des spectres de fréquences sans fil sont mis aux enchères. Le Bloc québécois demande donc aux partis fédéraux de s’engager à verser en bloc et sans condition 500 M$  à Québec dès le retour en Chambre afin d’aider la province à déployer Internet haute vitesse et la téléphonie cellulaire partout sur le territoire québécois via ses propres initiatives.

En plus de sa rencontre avec les travailleurs de l’entreprise Batitech, le candidat a profité de sa tournée pour rencontrer le maire Gaétan Ouellet et le personnel de l’administration de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac. Il a également pu s’entretenir avec la mairesse de Pohénégamook, Louise Labonté. Au cours de leurs échanges, il a entre autres été question de lutte aux changements climatiques et de services de proximité.

Maxime Blanchette-Joncas a pu discuter de solutions concrètes à la pénurie de main-d’oeuvre avec Hugues Massey, président de Tourisme Bas-Saint-Laurent. «L’industrie touristique est particulièrement affectée par le manque de main-d’oeuvre. On ne parle plus simplement de qualité mais bien de disponibilité de l’offre» indique M. Blanchette-Joncas. Il a aussi pu échanger sur sa campagne et les enjeux de la région avec les retraités de la résidence Saint-Vallier à Pohénégamook.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article