Publicité
14 octobre 2019 - 11:48

Le Bloc québécois en faveur d’une réforme de l’assurance-emploi

Le candidat du Bloc québécois pour Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, et les candidats de la cohorte bloquiste de l’Est du Québec se solidarisent et prennent l’engagement ferme de travailler de concert afin de mener une réforme du régime de l’assurance-emploi.

«Comme le Québec a besoin d’une voix forte à Ottawa pour défendre ses intérêts, l’Est du Québec a besoin d’une équipe de députés bloquistes qui prendront à bras-le-corps ses demandes. Parmi celles-ci se trouve celle, urgente, de réformer le programme de l’assurance-emploi, ce qui n’a pas été fait depuis 15 ans, que tant les conservateurs que les libéraux ont saccagé au cours de leurs règnes successifs, jusqu’à menacer nos régions, jusqu’à ce que moins d’un travailleur sur deux puisse avoir accès au régime. C’est une injustice sans nom. Je compte donc m’attaquer à ce dossier pour le mieux-être de notre région», amorce Maxime Blanchette-Joncas.

Les candidats bloquistes dans la région ajoutent que les services à la population ne sont pas adaptés aux réalités régionales, rurales et saisonnières. Ils sont d’avis que le programme d’assurance-emploi doit retrouver sa fonction première, soit celle d’assurer une sécurité économique.

Pour ce faire, le Bloc Québécois exigera notamment une réelle caisse d’assurance-emploi autonome, une meilleure accessibilité, une hausse du taux de prestation du revenu, l’abolition du délai de carence, une plus longue période de prestations et l’abolition du Tribunal de la sécurité sociale. Le parti ajoute que le programme d’assurance-emploi a un impact direct sur l’occupation du territoire.

Publicité


Publicité

Commentez cet article