Publicité
1 octobre 2019 - 13:56

Les conservateurs présentent leur plan pour protéger l’environnement

Dans le cadre des marches pour le climat de Rivière-du-Loup et de La Pocatière, auxquelles il a participé, le député sortant et candidat conservateur Bernard Généreux a tenu à souligner les engagements concrets annoncés par le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, dans le cadre de son programme «Un vrai plan pour protéger l’environnement».

Alors que le Canada s’était engagé, dans le cadre de l’Accord de Paris, à réduire de 30% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à celles de 2005, un rapport du ministère de l’Environnement publié en janvier 2019 a indiqué que le pays verrait ses émissions de GES réduites de seulement 19% selon les projections les plus optimistes, en évaluant les mesures mises en place par le gouvernement libéral actuel. «En offrant ‘’Un vrai plan pour protéger l’environnement’’, nous aurons 55 mesures concrètes pour donner à notre pays la chance d’atteindre ses objectifs. Ce sont d’excellentes nouvelles pour les gens de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup», souligne M. Généreux.

Un gouvernement conservateur élu aura un plan d’action pour l’investissement de nouveau capital de risque pour l’innovation de technologies vertes visant à réduire les émissions de GES des grands émetteurs. Les propriétaires auront également accès à un crédit d’impôt remboursable de 20% des couts de rénovation admissibles entre 1000$ et 20 000$ visant à améliorer l’étanchéité énergétique de leurs habitations et une meilleure gestion des eaux usées. Il entend également participer à la lutte mondiale aux changements climatiques visant à exporter les meilleures pratiques et innovations technologiques canadiennes afin de réduire les GES émis partout dans le monde, comme en Chine et aux États-Unis, deux pays qui émettent ensemble 25 fois plus que le Canada.

Le candidat conservateur mentionne qu’il a toujours souhaité être à l’avant-garde des bonnes pratiques écologiques, d’abord en tant que maire de La Pocatière où la collecte à trois voies a été instaurée, et comme dirigeant d’une entreprise ayant obtenue des prix soulignant sa saine gestion environnementale dans le domaine de l’imprimerie. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article