Publicité
22 août 2019 - 13:45 | Mis à jour : 14:41

Maxime Blanchette-Joncas annonce sa candidature à l’investiture du Bloc québécois

Toutes les réactions 1

Maxime Blanchette-Joncas, originaire de Rimouski, a confirmé sa candidature officielle à l’investiture du Bloc québécois, prévue le 8 septembre. Âgé de 30 ans, il aspire à être le plus jeune député de la circonscription Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques en vue de prochaines élections fédérales qui auront lieu le 21 octobre.

L’actuel directeur général adjoint de la municipalité de L’Isle-Verte en a fait l’annonce officielle au côté du chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, le 22 août en début d'après-midi à la Marina de Rimouski.

M. Blanchette-Joncas est diplômé en administration des affaires de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), mentionne être profondément attaché à sa région et que ses récentes réflexions et rencontres l’ont amené à vouloir faire le saut en politique active.

«La défense de l’environnement se doit d’être au cœur des priorités critiquant vivement le projet de Trans Mountain. Ce projet qui aura pour effet d’augmenter les GES est inconséquent avec la déclaration d’urgence climatique pourtant appuyée par plusieurs MRC et municipalités du Québec», affirme-t-il.  

Le dossier du développement socioéconomique interpelle fortement l’ex-employé de la Banque de développement du Canada (BDC) et ancien directeur des affaires publiques de La Jeune Chambre de Rimouski. Le développement régional, l’occupation du territoire, l’attraction et la rétention des jeunes ainsi que la main-d’œuvre en région est également ciblées comme prioritaires dans la vision du candidat à l’investiture.

«Notre région doit se doter d’infrastructures fonctionnelles et à la fine pointe de la technologie afin d’attirer et retenir de jeunes familles, des travailleurs et des entreprises.»

L’ancien président du comité régional des jeunes du parti québécois du Bas-Saint-Laurent est persuadé que le Bloc québécois est l’unique formation politique à défendre efficacement les intérêts du Québec. De plus, le chef Yves-François Blanchet a su rassembler les indépendantistes avec un pragmatisme incontournable. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Maxime Blanchette-Joncas, un jeune professionnel de 30 ans qui s'engage en politique pour sa Région, ça mérite le support des anciens. Il faut faire de la place aux jeunes en politique tout comme dans l'économie régionale.

    André Mainguy - 2019-08-22 18:08