Publicité

19 juin 2009 - 00:00

Paul Crête fait son bilan de campagne

Toutes les réactions 14

Rivière-du-Loup –  À la suite de ses activités de campagne, le candidat du Parti québécois à l'élection partielle du lundi 22 juin dans Rivière-du-Loup, Paul Crête, se dit confiant d’obtenir le mandat de représenter les citoyens du comté à l’Assemblée nationale. Il invite les électeurs à se rendre voter en grand nombre.

S’adressant à ceux-ci, le candidat précise :« J’ai fait le choix de vous représenter à Québec. Comme je l’ai fait à Ottawa, je veux mettre toute mon ardeur à votre service dans des domaines près de votre vécu quotidien, notamment, pour la santé, l’emploi, vos projets de développement économique, les services aux aînés, aux familles et aux enfants. »

Il affirme que ces journées de campagne lui ont permis de prendre acte des besoins des gens du comté et il prend plusieurs engagements répondant à leurs attentes :

  • Obtenir des ressources additionnelles en matière de santé pour les services à domicile, les ressources intermédiaires et les soins de longue durée;
  • Augmenter le nombre de places disponibles en service de garde;
  • Protéger nos emplois en exigeant et en obtenant la reconduction du crédit d’impôt aux régions ressources;
  • Maintenir les programmes de soutien financier pour nos agriculteurs;
  • Contribuer à la création du Carrefour maritime et à la restauration du Parc du Mont Saint-Mathieu;
  • Obtenir l’expropriation du Club Les Appalaches s’il n’y a pas d’entente avec les propriétaires actuels sur l’accès publique aux ressources.

« En plus de vous permettre d’élire un représentant travaillant avec acharnement pour vous, cette élection partielle vous permet aussi de donner un électrochoc à l’arrogance et à l’inertie du gouvernement Charest en élisant Paul Crête, prêt à défendre, bec et ongles, les dossiers jusqu’à ce que la région obtienne satisfaction », a conclu Paul Crête.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

14 réactionsCommentaire(s)
  • Désolé, mais un parti qui propose de provoquer des crises pour aider sa 'cause' ne mérite pas mon vote. Parizeau, Landry, Michaud et Marois le croient fermement. Ils ne sont pas seuls: il y un mois, le président du PQ, Jonathan Valois, disait lui aussi que la crise économique devrait être 'bonne' pour les sondages sur la souveraineté. Et dire que Mme Marois avait avoué, il y a 2 ans, que la souveraineté entraînerait au moins '5 ans de perturbations économiques'. Beau programme ! Mais ce n'est pas le mien ! Désolé...

    Antoine - 2009-06-22 10:52
  • Quand on a plus rien à dire, on ressort l'épouvantail de la souveraineté pour faire peur au monde. Dans ce temps là, les pauvres petits effrayés oublient que si au Québec on ne veut pas de l'indépendance, c'est eux qui vont aller faire une croix pour la refuser, le gouvernement va devoir passer à autre chose, qu'il le veuille ou non. Quand on n'a plus rien à dire, on lâche des conneries du genre pas polie Pauline... suis-je le seul à comprendre qu'on nous traite comme des dégénérés à nous balancer des niaiseries enfantines du genre? Sommes-nous prêts à envoyer quelqu'un à Québec qui à chaque fois qu'il voudra bouger le petit orteil devra demander la permission de mononcle John ? Allons-nous contribuer à banaliser le problème de l'alcool au volant en envoyant quelqu'un qui a été trouvé coupable d'une telle infraction à Québec ? Pour ceux qui se demandent pourquoi on n'a pas de nouvelles du commissaire au lobbyisme, Charest a précipité les partielle pour être certain que ça ne sorte pas avant. La preuve : au déclanchement ils n'avaient même pas de candidat dans Marguerite-Bourgeois! Menteries, manigances, hypocrisie, mesquinerie, c'est ça que que vous encouragez en envoyant un libéral à Québec!

    Armand - 2009-06-20 08:37
  • Franchement Johanne, vous commencez à me décevoir. Vous me semblez devenir (avec la politique) 'le fureteur' version jupon. Si Paul Crête avait parlé de souveraineté, vous n'auriez pas manqué de pisser dans tous les sujets que Crête place la souveraineté avant les intérêts du comté. Là, il parle du comté, de sa vision et vous rechignez encore... Crête a plus parlé de souveraineté que D'Amour de sa balloune et de lobbyisme. Saviez-vous que dans son rapport annuel déposé y a deux semaine, le commissaire au lobbyisme a 'sermonné' les firmes d'ingénierie du QC qui n'ont actuellement aucun lobbyistes enregistrés. Le commissaire précise que ceux qui font le lobbyisme dans ces firmes occupent généralement le poste de directeur du développement (ou est-ce des projets?). Entékà, il s'agit du poste occupé par D'Amour chez BPR !!! Wow. Je ne défens pas crête, pas plus que j'attaque injustement d'amour. je ne voterai pour aucun des deux. Tout comme MMe Côté, ils n'ont aucune véritable idée 'réalisable et porfitabe'. Mais les morpions politiques, qui surgissent systématiquement pour venir attaquer l'autre candidat alors qu'ils manque de discernement fasse au leur, pu capable.

    Attaboy - 2009-06-19 22:49
  • Chère Johanne, croyez-vous que personne ne sait que Paul Crête est souverainiste? Et quelle honte y aurait-il à ça? En tout cas, moi je pense que c'est mieux que la liste d'épicerie que Jean Charest a envoyé à S. Harper et celui-ca n'a rien fait, Pauvre M. Charest qui n'a même pas reçu un accusé de réception. Et la souveraineté vaut mieux qu'un 'Conseil de Fédération' dont on entent plus parler.

    Dic - 2009-06-19 21:14
  • J'ai lu, tout au long de la campagne, les différents articles et commentaires parus sur ce site concernant les partielles de lundi. Force m'est de constater que la couverture d'Info-Dimanche ne semble pas équitable. Phrases assassines et photos qui font mal paraître les candidats font légion. Les victimes de ce stratagème sont M. Paul Crête et Mme Gilberte Côté. J'ai ici un dossier avec les captures d'écran de tous les articles parus ce mois dernier. Si l'on compare le tout, il est clair qu'Info-Dimanche pourrait avoir insidieusement favorisé le candidat D'Amour afin d'influencer le choix des électeurs. Je suis maintenant à évaluer les possibilités d'envoyer le tout au Conseil de presse. Je crois que les candidats lésés méritent des excuses officielles de votre part et j'espère que ce genre de choses n'arrivera plus dans l'avenir. Tous les candidats, de quelque parti qu'ils soient, travaillent d'arrache pied avec leur équipe pour se faire valoir et ne méritent pas de se faire planter de la sorte par un média ou un autre. Merci de prendre acte de cet avertissement!

    Réjean Bossé - 2009-06-19 20:43
  • Parce qu'il ne s'agit pas d'une élection référendaire et encore moins d'une consultation publique. Voilà pourquoi il a mis de l'avant ses projets pour la circonscription et non pas pour la province au complet.

    Mathieu - 2009-06-19 17:32
  • Là Johanne vous dépasser les bornes. Si M.Crête n'a pas parler de souveraineté ou de la séparation du Québec, c'est bien simple. Il ne l'a veut pas dans un proche avenir. Il me semble que ce n'est pas dure à comprendre. Vous, les libéraux, pensés et jugés vraiment très mal les dires de M.Crête. C,est encore le libéraux qui aiment tout mettre sur le dos des autres partis. Attaquez-vous donc à l'ADQ qui passent leurs temps à se répéter dans leurs propos et qui osent parler contre M. Crête, qui lui soit dit en passant ne dit jamais un mot sur l'ADQ, et ce même si l'ADQ est toujours sur le dos du PQ et jamais sur le dos des libéraux. Il y a ici matière à réfléchir. Sont-ils de connivences ces deux partis qui sont jaloux de la décision de M.Paul Crête? De quoi ont-ils peur? Qu'ils le disent et se taisent à tout jamais. En espérant encore une fois, chère Johanne, que vous avez terminez de chialer sur le Parti Québécois et que vous cesserez enfin vos sarcasmes vraiment désobligeants pour ceux et celles qui voteront PQ le 22 juin 2009. Il me semblait que plusieurs personnes vous l'avait écrit ça , plutôt dans vos dernières «critiques ». Cessez de tout mettre sur le dos du PQ et étudiée bien votre candidat qui a été arrêté pour ivresse au volant et qui a été pris pour du lobbyisme qu'il a fait. Et vous voulez que Jean D'Amour soit le candidat idéal pour Rivière-du-Loup ? Laissez-nous rire Johanne. Oui, laissez-nous rire...

    Linda - 2009-06-19 17:17
  • Johanne, Paul Crête parle de souveraineté à toutes les occasions. Par contre, ce n'est pas lui qui choisit ce qui va passer dans les médias. Parlant de question j'en aurais quelques-unes pour vous à titre de libéral. Pourquoi n'avons nous pas de nouvelles du commissaire au lobbyisme??? Bizarre non! Vous trouvez cela normal qu'on vote avant même de savoir si un des candidats a enfreint la loi et plus d'une fois dans son cas (balloune). Évidemment on attend la fin des élections pour ne pas nuire à votre candidat libéral. Pourquoi Jean D'Amour n'est pas en mesure de nous dire concrètement ce que sera le programme des régions ressources après 2010??? La réponse est simple, le parti libéral a l'intention de sabrer dans le crédit d'impôt pour les régions ressources mais attend la fin des élections pour le dire. Je vous rappelle que Monsieur Dutil, actuel ministre du revenu a déjà dit, en commission parlementaire, que Rivière-du-Loup ne devrais pas être une ville qui fait partie des régions ressources. Faut le faire non!

    Stéphane - 2009-06-19 14:54
  • Parce qu'il rebatira le comté avec les citoyens et citoyennes, trop longtemps abandonnés par les Libéraux au pouvoir. Tu sais, une opposition constructive en attendant, c'est mieux que la gestion dévastatrice des Libéraux ces dernières années.

    Jeanette - 2009-06-19 10:51
  • Ma question est entière, au sujet de M. Crête et surtout de son parti. Je ne comprends toujours pas comment on peut souhaiter à la fois régler une crise économique et en même temps, militer activement pour en créer de nouvelles, uniquement pour aider la cause souverainiste. Surtout que c'est Pauline Marois elle-même qui avait expliqué que la souveraineté entraînerait au moins 5 ans de perturbation économique. Ça me paraît terriblement bizarre, ces temps-ci, le discours péquiste.

    Antoine - 2009-06-19 10:49
  • Je ne vous dit pas quoi faire, je vous donne mon opinion! Vous vous comportez toujours comme si la souveraineté était le projet des tous les Québécois. Vous me dites de ne pas vous dire quoi faire, et, en revanche, vous vous me dites quoi ne pas faire. Me semble que c'est la même chose! Franchement. Vous avez manqué l'occasion de répondre à la question Pourquoi est-ce que Crête n'a pas parlé de souveraineté dans son bilan de campagne. Je voulais simplement savoir pourquoi est-ce que Paul Crête ne nous a pas plus expliqué les pours et les contres de la séparation du Québec durant la campagne?

    Johanne - 2009-06-19 10:19
  • Chère Johanne! On a pas besoin des Libéraux pour nous dire quoi faire au niveau de l'indépendance. Franchement!

    Jeanette - 2009-06-19 09:28
  • ''...Comme je l’ai fait à Ottawa, je veux mettre toute mon ardeur à votre service dans des domaines près de votre vécu quotidien, notamment, pour la santé, l’emploi, vos projets de développement économique, les services aux aînés, aux familles et aux enfants. »...et la souveraineté. Pas un mot sur la souveraineté. C'est intéressant comment le PQ se fait toujours discret lorsqu'il sait que c'est un sujet qui peut faire peur à certains électeurs. Par souci de transparence, il aurait pu au moins dire un mot pour affirmer qu'un vote pour Crête C'EST un vote pour que le comté se dévoue à la cause souverainiste. Un mot, ca aurait été sincère de sa part.

    Johanne - 2009-06-19 08:39
  • C'est en vous qu'on a confiance.On sait que votre démarche est intègre,pour le bien de tous.

    Jeanette - 2009-06-19 08:03