X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Hugo Latulippe est le nouveau directeur général du Festival de cinéma de la Ville de Québec

durée 27 avril 2023 | 06h00
  • Le scénariste, réalisateur et producteur Hugo Latulippe qui a pied à terre à Cacouna a été nommé directeur général du Festival de cinéma de la Ville de Québec (FCVQ). Actif dans le milieu du cinéma documentaire et de la télévision depuis plus de 25 ans, il se greffe donc à l’équipe en place et à l’organisation de la 12e édition du Festival qui aura lieu du 13 au 17 septembre 2023. 

    «J’aborde mon mandat au FCVQ dans un esprit de service à la vitalité culturelle, sociale et économique de Québec. Pour moi, cette ville flamboyante mérite un festival de cinéma d’envergure. Le plateau du FCVQ, avec le grand écran LED de la place D’Youville, les salles à la fine pointe de la technologie du Diamant, du MNBAQ et du Palais Montcalm auxquels s’ajoutent le Circuit Beaumont et la Ninkasi n’ont rien à envier aux grands festivals du monde. Je monte dans un train en marche! Je vais prendre le temps de rencontrer mon équipe et d’écouter les forces vives de Québec. Mais je rêve de faire du FCVQ une grande fête populaire d’ici cinq ans!», déclare  Hugo Latulippe.

    Le président du conseil d’administration, Philippe Poulin souligne que la candidature du Cacounois a séduit le CA en raison de son prestige. «Sa vision, ses idées de développement, son amour pour le cinéma bien sûr, mais aussi pour sa ville d’origine, nous ont vite convaincus qu’il était le meilleur! Avec lui à la barre du FCVQ, nous allons certainement consolider ce que nous avons bâti au fil des ans, mais il nous est aussi permis de rêver», confie-t-il.

    UN PARCOURS REMARQUABLE

    Hugo Latulippe est né à Limoilou et a grandi à Lac-Beauport. Le cinéaste globe-trotter est bien connu du grand public depuis la Course destination monde de Radio-Canada. Il a été «artiste-résident» au Studio culture et expérimentation de l’Office national du film du Canada en 1996. Il apprend son métier dans le sillage des maîtres du cinéma direct québécois. Ses premiers films sont produits sous la direction d’André Gladu. 

    En 2005, il fonde la compagnie montréalaise Esperamos films, dont les projets télé, web et cinéma, tournés au Québec et à l’étranger ont pour point focal «les grandes questions de notre temps». Hugo y agit à titre de producteur exécutif pour des films d’Anaïs Barbeau-Lavalette, Simon Beaulieu, Sophie Deraspe, Émile Proulx-Cloutier, Francine Pelletier, Mathieu Roy, etc. Après avoir dirigé l’entreprise pendant 12 ans, Hugo vend ses parts au Groupe FairPlay (2017). Il fait alors l’acquisition d’un bâtiment patrimonial classé dans le Bas-Saint-Laurent qui devient son quartier général et son atelier.

    Tournés dans 50 pays, les projets écrits, réalisés et produits par Hugo Latulippe ont été sélectionnés dans les plus prestigieux festivals. Ces derniers ont remporté de nombreuses distinctions dont le prix Jutra du meilleur documentaire, le prix du Président de la NHK (Japon), une dizaine de prix Gémeaux de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision ainsi qu’une vingtaine de prix à travers le monde.

    Engagé dans sa communauté, Hugo Latulippe a présidé le conseil d’administration de l’Observatoire du documentaire (2014-2019).

    Hugo a été sur plusieurs jurys nationaux et internationaux. Il enseigne ponctuellement l’écriture et la réalisation documentaire. Il est l’un des membres fondateurs de la première FabRégion au Canada, un organisme de concertation qui vise à piloter la transition économique et écologique du Bas-Saint-Laurent. Il a été membre du conseil d’administration de Culture Bas-Saint-Laurent et a cofondé le Festuaire de Cacouna, un festival multiarts.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 juin 2024 | 15h31

    Vernissage de l’exposition «Sur les rives nous avons échoué»

    L’exposition «Sur les Rives nous avons échoué» évoquant les enjeux de pollution du fleuve se déplacera cet été dans plusieurs lieux à travers le Bas-Saint-Laurent. Elle prendra racine sur la traverse de Trois-Pistoles/Les Escoumins le dimanche 23 juin à 19 h à Trois-Pistoles pour un vernissage dans le cadre des festivités de la Fête ...

    23 juin 2024 | 13h29

    Activités de la bibliothèque Anne-Marie-D’Amours de Trois-Pistoles

    Pour le mois de juin, la bibliothèque Anne-Marie-D’Amours offre plusieurs animations lors de la période estivale, dont la journée Livres en fête, en collaboration avec le Réseau Biblio du Bas-Saint-Laurent. Cette activité est prévue le samedi 29 juin entre 9 h et 12 h. Pour l’occasion, il sera possible de participer à une vente de volumes, lors ...

    21 juin 2024 | 9h28

    Une nuit d’écriture à Rivière-du-Loup pour deux autrices du Bas-Saint-Laurent

    Le 28 juin, Cyntia Dubé et Marie-Jeanne Rioux, deux autrices du Bas-Saint-Laurent, erreront dans les commerces de la région de Rivière-du-Loup, pour écrire pendant toute une nuit, au profit de la Société canadienne du Cancer. Les deux Bas-Laurentiennes ont été touchées de près par le cancer. Mme Dubé est infirmière clinicienne et Mme Rioux est ...