X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une hausse des demandes pour les paniers culturels de Sparages

durée 15 décembre 2022 | 06h37
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Pour sa 6e année d’existence, l’initiative des paniers culturels de Sparages a enregistré une hausse significative des demandes. L’an dernier, une centaine de familles et de personnes seules ont pu en bénéficier. En 2022, plus de 150 personnes ont été référées à l’organisme par des intervenants du CLSC pour recevoir des paniers culturels.

    Ces derniers sont destinés aux familles et aux personnes seules économiquement désavantagées de la MRC de Rivière-du-Loup, afin de leur permettre d’avoir un cadeau sous le sapin, en complément aux denrées alimentaires distribuées par d’autres organismes.

    Les paniers culturels peuvent contenir des livres neufs, du matériel de création artistique, des billets de cinéma, des cours de danse ou de musique, selon les passions des personnes qui en font la demande. Les cadeaux sont achetés dans des entreprises et des diffuseurs culturels locaux, assure la coordonnatrice et bénévole pour les paniers culturels, Mélanie Langlais.

    «La pauvreté n’exclut pas le fait que les gens ont des gouts et des passions. Ils n’ont pas choisi de se retrouver dans cette situation. Ils doivent affronter les drames du quotidien en plus de la pauvreté. C’est une petite réjouissance d’avoir accès à un panier culturel, souligne-t-elle. Nous n’avons pas eu beaucoup plus de dons cette année, mais davantage de personnes sont touchées par la hausse des couts. Les donateurs doivent eux aussi concilier avec le contexte social difficile.»

    Les bénévoles Oriane Asselin Van Coppenolle, Émilie Lacroix et Dominique Pelletier Lesage ont décortiqué toutes les demandes pour offrir des cadeaux sur mesure. L’identité des familles est confidentielle tout au long de la confection des paniers culturels. Ce sont les intervenants du CLSC qui font le lien avec les bénévoles. «Elles sont extraordinaires, ça demande beaucoup d’heures de travail», souligne Mélanie Langlais.

    Des entreprises et organismes se sont joints à cette initiative afin de bonifier les paniers. Certains artistes ont aussi choisi de faire don de leurs œuvres. «C’est sûr que la première affaire du budget qui saute, ce sont les petits agréments, les passions. On fait manger les enfants avant de leur acheter des livres. Pourtant, c’est tellement important parce que ça nourrit le cerveau et l’esprit. C’est investir dans leur éducation. L’art touche à la création, à à l’imagination.», ajoute Mélanie Langlais.

    Benoit Ouellet, président de l’organisme Sparages, indique que les dons sont recueillis sur la plateforme web zeffy.com ou au sparages.org. Les personnes intéressées ont jusqu’au 1er janvier pour participer. «Nous avons sollicité des entreprises et des municipalités, certains commerçants donnent des services, des organismes offrent des billets de spectacles ou des cours de musique. Les dons ne sont pas seulement monétaires», précise Benoit Ouellet.

    Le vendredi 16 décembre, les paniers seront confectionnés et distribués dans les jours suivants. Les dons récoltés après cette date seront redistribués l’an prochain et certains paniers pourront être bonifiés selon les montants reçus.

    commentairesCommentaires

    1

    • PS
      Pierre Sénéchal
      temps Il y a 1 mois
      Injecter de l'art et de la culture dans la vie des gens c'est ajouter le petit plus qui fait
      que la vie est belle, lumineuse. L'ouverture et l'éveil à la culture c'est la capacité de nourrir son âme et son
      imaginaire, d'en fait bénéficier ses proches, sa famille.

      Bravo à Sparages, bravo aux créateurs et aux artistes qui y participent.

      Robert Filliou disais avec justesse.
      ''L'art c'est ce qui rend la vie bien plus intéressante que l'art''

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h08

    Vernissage de l’exposition «Beautés rurales» du Club photo Kamloup

    Le vernissage de l’exposition du Club photo Kamouloup se tiendra le mercredi 8 février de 17 h à 19 h à la Mosaïque Bibliothèque de La Pocatière. Le territoire des MRC de Kamouraska et de Rivière-du-Loup se distingue par ses vastes espaces, tant par ses lieux de villégiature au bord du fleuve que par sa campagne agricole, ses grandes forêts, ses ...

    30 janvier 2023 | 11h31

    La programmation du nouveau Musique Fest de Rivière-du-Loup est dévoilée

    Les artistes Loud, Ludovick Bourgeois, Jonathan Roy et les 2Frères seront les têtes d’affiche des trois soirées du Musique Fest de Rivière-du-Loup qui se déroulera du 15 au 17 juin 2023, dans le stationnement du Centre Premier Tech. Pour l’occasion, la rue Frontenac sera partiellement fermée à la circulation afin d’aménager ce secteur en site de ...

    29 janvier 2023 | 7h04

    Projection du film «Le Petit Prince : l’invisible essence» de Hugo Latulippe

    Le film du réalisateur Hugo Latulippe, «Le Petit Prince : l’invisible essence», sera projeté à la bibliothèque Émile-Nelligan de Cacouna le samedi 4 février à 14 h. Cette activité sera suivie d’une causerie d’une heure avec le cinéaste et citoyen de Cacouna. Hugo Latulippe a tourné dans une soixantaine de pays à travers le monde. L’œuvre projetée ...