X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Claire Trépanier remporte le prix Andrée et Richard Lévesque

durée 17 octobre 2022 | 06h31
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    L’auteure de la biographie «Dr Antonio Paradis – Le Doux Dragon, 1892 à 1967», Claire Trépanier, a remporté le prix Andrée et Richard Lévesque remis par la Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup et Culture Bas-Saint-Laurent le 13 octobre. Ce prix est doté d’une bourse de 5 000 $.

    Selon Culture Bas-Saint-Laurent, «le jury de sélection a particulièrement aimé la justesse de la description du vécu du Dr Paradis dans son contexte historique. Le récit de Mme Trépanier témoigne, parfois avec humour, de l’évolution de la médecine et des défis médicaux propres au début du siècle dernier, dans le contexte spécifique de la ville de Rivière-du-Loup qui, comme partout au Québec, subissait une importante pression de la part de l’Église catholique.» L’auteure a aussi donné de l’importance à la situation des filles-mères à travers la biographie, tout en mettant en contexte les effets des différents évènements nationaux et internationaux sur la carrière médicale et politique de Dr Antonio Paradis.

    Lors de la remise du prix, Mme Trépanier, qui est la petite-fille du Dr Paradis, a indiqué qu’elle avait travaillé une dizaine d’années sur ce projet. Par l’intermédiaire du président de la Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup, Gilles Dubé, les mécènes Andrée Côté et Richard Lévesque ont fait savoir que l’œuvre de Mme Trépanier répond en tous points aux critères de l’élaboration de ce prix. Il s’agit de «mettre en lumière le territoire de Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata et Les Basques par des personnages, des éléments géographiques spécifiques, l’expression d’un patrimoine culturel ou historique.»

    Claire Trépanier est native de Québec. À la suite de ses études en littérature à l’Université Laval, puis à l’Université d’Ottawa, elle s’est d’abord consacrée à l’enseignement puis a travaillé en développement international pendant 22 ans. Son premier livre, publié en 2009, «C’est le temps d’en parler», a inspiré le spectacle «La Passion de Marie-Louise», qui a fait une tournée au Québec pendant deux ans.

    Les deux autres finalistes pour ce prix étaient Mélanie Belliveau-Roy (littérature, MRC de Rivière-du-Loup) et Benoit Ouellet (cinéma et vidéo, MRC de Rivière-du-Loup).

    » À lire aussi : Dr Antonio Paradis, la médecine de campagne et le développement de Rivière-du-Loup

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    2 décembre 2022 | 6h56

    Appel de films pour «Court toujours!»

    Le festival Vues dans la tête de… ouvre à nouveau son appel de courts métrages dans le cadre de son programme compétitif «Court toujours!». La 11e édition de l’évènement louperivois se déroulera du 9 au 12 février 2023. Les réalisateurs qui ont bouclé une œuvre cinématographique de 20 minutes ou moins depuis le 1er janvier 2021 ou 2022 sont invités ...

    30 novembre 2022 | 14h46

    Chaotique Symbiose remporte les honneurs à Cégeps en spectacle

    Le groupe métal «Chaotique Symbiose» a remporté à la fois le prix du jury et le prix Coup de cœur du public lors de la 44e Finale locale de Cégeps en spectacle du Cégep de Rivière-du-Loup, grâce à leur composition «Dysphorie automnale». La formation est formée de Évan Soucy et de Olivier Marquis, étudiants en Sciences humaines, ainsi que de Caleb ...

    30 novembre 2022 | 13h47

    «Les glaces», ouvrir le dialogue sur le consentement

    La pièce de théâtre «Les glaces», écrite par l’autrice de Notre-Dame-du-Portage Rébecca Déraspe, sera présentée le 1er décembre prochain à 20 h au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup. C’est la première fois que l’une des œuvres de cette dramaturge est jouée dans sa région natale. Le processus d’écriture de «Les glaces» a commencé lors du ...