Publicité

11 septembre 2022 - 06:32

Retour de la grande aventure «Moi à l’œuvre» et de sa tournée d’ateliers

Le mois d’octobre marquera le retour de la grande aventure «Moi à l’œuvre», le programme d’éducation artiste pour enfants composé d’une tournée d’ateliers de création en collaboration avec la Fondation TELUS, de courts-métrages et d’une exposition immersive, qui réunit de nombreux créateurs et de nombreuses créatrices d’ici.

Ce projet unique au Québec, produit par le Centre d’art de Kamouraska, en est à sa neuvième édition. Il sera offert gratuitement à 1 000 enfants, sur tout le territoire du Kamouraska et de Rivière-du-Loup. Au programme des ateliers cette année : l’assemblage d’une petite sculpture en soie et en carton, des jeux de couleurs et de lumières, le façonnage de l’argile et les trois épisodes des aventures rocambolesques de Flafla et Musette. Les inscriptions sont lancées auprès des centres de la petite enfance et des classes de préscolaire et de premier cycle du primaire.

Orchestré depuis 2013 par le Centre d’art de Kamouraska, le programme «Moi à l’œuvre» prend la forme d’une série de trois ateliers mobiles et artistiques, où une équipe de professionnelles se rendent dans les écoles et centres de la petite enfance. Chaque enfant découvre différentes disciplines artistiques et prend part au processus créatif, et verra ensuite le résultat dans une grande exposition. Ce programme vise à offrir aux enfants de 2 à 7 ans, grâce aux arts, des outils novateurs pour enrichir leur expérience vivante, interagir avec les autres et comprendre le monde qui les entoure.

Chaque atelier sera animé par Ariane Fortin Gilbert, chorégraphe, interprète et enseignante en danse, secondée par Anaïs Dumais, médiatrice culturelle. L’atelier 1, en octobre, s’intitule «Mon oiseau de rêve» et a été imaginé par Josée Bourgoin, sculpture et tourneuse sur bois. Les enfants feront appel à leur mémoire et à leur ressenti pour créer leur propre oiseau de soie et de carton et, ensemble, ils prendront leur envol vers l’imaginaire. En novembre, l’atelier 2 «Dessine-moi la lumière», de la photographe Caroline Bolieu, amènera les enfants à explorer la lumière et les couleurs, la création abstraite et les mouvements spontanés, avec un brin de poésie, et les résultats photographiques apparaîtront en temps réel. L’atelier 3, conçu par la céramiste Gabrielle Lorrain, se déroulera en janvier et en février et se nomme «Moi, un arbre». Durant cet atelier, les enfants manipuleront l’argile pour façonner un arbre, et tous les arbres des enfants deviendront une forêt à l’image de leur groupe, de leur communauté.

Publicité


Publicité

Commentez cet article