Publicité

14 septembre 2021 - 06:32 | Mis à jour : 16:30

Les finalistes du prix Relève artistique au Bas-Saint-Laurent

Toutes les réactions 1

L’équipe de Culture Bas-Saint-Laurent annonce les finalistes du Prix à la relève artistique du Bas-Saint-Laurent 2021. Il s’agit des artistes Wina Forget (théâtre, MRC des Basques), Mathieu Savoie (arts visuels, MRC de La Matanie) et Carole-Anne Roussel (musique, MRC de Rivière-du-Loup).

Le nom de la personne gagnante sera dévoilé le 18 octobre prochain 17 h à la Salle Desjardins-Telus à Rimouski lors du Gala de remise de prix de Culture Bas-Saint-Laurent. Depuis 2003, Culture Bas-Saint-Laurent décerne chaque année le Prix à la relève artistique au Bas-Saint-Laurent qui vise à maintenir la vitalité artistique et à dynamiser la vie culturelle régionale, soutenir la création artistique des artistes de la relève, favoriser leur reconnaissance et contribuer à leur promotion. Il est assorti d’une bourse de 2 000 $ offerte conjointement par les cégeps de La Pocatière, Matane, Rimouski et Rivière-du-Loup. De plus, Culture Bas-Saint-Laurent offrira au lauréat une œuvre originale de l’artiste Caroline Bolieu de la MRC de Kamouraska.

WINA FORGET

Metteuse en scène et dramaturge installée dans le Bas-Saint-Laurent, Wina Forget a complété une maîtrise en théâtre sur la représentation scénique des états de corps vécus dans l’émeute politique. Elle écrit et met en scène une première version de la satire politique, «Projet trolls : Apocalypse 2.0» présentée au Festival Fringe de Montréal en 2018, met en scène la pièce «Sous l’eau douce» d’Ariane Bourget au Théâtre du Bic en 2020 et présentera sa pièce de danse-théâtre «NOUS SOMMES» à Montréal en janvier 2022. Wina est fondatrice et directrice artistique du Théâtre des petits paradigmes poreux.

MATHIEU SAVOIE

Les œuvres de Mathieu Savoie prennent forme par la photographie, le collage et même l’installation in situ. Il mène entre autres des projets rassembleurs, qui par diverses thématiques sociales, traitent de l’objectivité du monde et le désir de s’exprimer. Depuis 2013, il travaille au centre d’artistes Espaces F de Matane. Il est boursier de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité du Bas-Saint-Laurent 2020 dont son projet « Ce qu’il restera de nous » sera présenté en novembre prochain.

CAROLE-ANNE ROUSSEL

Native de Rivière-du-Loup, Carole-Anne Roussel est soprano. Récipiendaire du prestigieux Prix d’Europe 2021, elle est actuellement artiste en résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth de Belgique, et a en main une maîtrise avec distinction du Conservatoire de musique de Québec. Au cours des dernières années, on a pu l’entendre dans quelques rôles tels que Lucy dans The Telephone de Menotti, Annina dans The Saint of Bleecker Street de Menotti et Micaela dans Carmen de Bizet au Conservatoire de musique de Québec. Elle a chanté comme soliste avec l’Orchestre de l’Estuaire, l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre symphonique de Lévis, le Chœur des rhapsodes et avec l’organisation Tempêtes et Passions.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • BRAVO aux trois finalistes...

    C.Céline B. - 2021-09-14 16:33