Publicité

30 novembre 2020 - 06:32

Du plaisir musical pour des personnes âgées du Bas-Saint-Laurent

L’École de musique Alain-Caron (ÉMAC) a contribué à faire vibrer la musique de Marc Larouche et à briser l’isolement et la solitude d’une centaine de personnes âgées de sept résidences privées et publiques dans les municipalités de L’Isle-Verte, Saint-Cyprien, Saint-Arsène, Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et Saint-Antonin.

Ce projet a été possible grâce à un financement de 2 300 $ issus du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS), dans le cadre des Alliances pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Les représentations extérieures, d’une durée de 45 minutes, étaient composées en alternance d’exercices physiques, d’une discussion sur la détresse émotionnelle et de musique. Ce fût un moment significatif pour ces personnes âgées puisque plusieurs d’entre elles n’avaient pas eu d’activités depuis le mois de mars. La collaboration de différents organismes communautaires dont le Centre d’Entraide l’Horizon, le Carrefour d’Initiatives Populaires, l’École de musique Alain-Caron et les membres de la cellule de soutien en services sociaux et communautaires de la MRC de Rivière-du-Loup ont permis la réalisation de ce projet.

Les intervenants ont pu normaliser les réactions et les comportements exprimés par les participants à propos de leur vécu pendant la pandémie, discuter des impacts de la détresse psychologique, partager des stratégies ainsi que faire connaitre les ressources disponibles.

La majorité des personnes rejointes vivent en ruralité et n’ont pas toujours les moyens de se payer un spectacle, un transport pour s’y rendre ou simplement la capacité physique, si on pense aux gens en fauteuil roulant. Elles ont eu du plaisir, tout en reconnaissant l’importance de socialiser, de bouger et elles en sont reconnaissantes.

Publicité


Publicité

Commentez cet article