Publicité
11 mars 2020 - 10:09

Le Cégep de Rivière-du-Loup termine au 1er rang du 30e Marathon d’écriture de l’Est-du-Québec

Grâce à deux étudiantes en Arts, lettres et communication, le Cégep de Rivière-du-Loup a obtenu les 1ère et 2e places du 30e Marathon d’écriture de l’Est-du-Québec qui a eu lieu les 28 et 29 février à Rimouski. Roxanne Lagacé, originaire de Rivière-du-Loup, et Emmy Ouellet, originaire de Saint-Antonin, ont terminé sur les deux plus hautes marches du podium devant Anne-Marie Tremblay-Couture, étudiante en Arts, lettres et communication - Création littéraire au Cégep de Rimouski.

Roxanne Lagacé en était à sa deuxième participation au Marathon d’écriture. L’étudiante qui désire poursuivre ses études au baccalauréat en études et pratiques littéraires à l’Université Laval n’hésiterait pas à revivre cette expérience. «C’était fatigant, mais inspirant! L’ambiance du Marathon est super amicale. Après 24 h, on tisse des liens. La première année j'étais super satisfaite de mes textes hors-concours, mais déçue de ma performance et cette année c'est totalement l'inverse. C'est comme ça au Marathon, on ne peut pas contrôler l'inspiration», affirme-t-elle avec enthousiasme.

Les gagnantes ont reçu plusieurs livres d’auteurs québécois et dictionnaires. Leurs textes paraitront d’ailleurs dans le recueil de l’édition 2020 du Marathon. Deux autres étudiantes du Cégep ont également participé à cet évènement, soit Thanina Adda, étudiante en Techniques de l’informatique (École du web) originaire d’Algérie, et Éliane Lebel-Lavoie, étudiante en Arts, lettres et communication originaire de Notre Dame-du-Portage. Les participantes du Cégep étaient accompagnées de Kathy Patoine, technicienne en loisir.

Le Marathon d’écriture est un véritable blitz d’écriture : les participants doivent écrire un texte par heure pendant 24 heures. Les sujets varient entre de l’écriture libre où les marathoniens choisissent leurs sujets et des ateliers dirigés durant lesquels ils sont guidés vers des formes particulières d’écriture. Le Marathon d’écriture est un projet associé au Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ).

Ce n’est pas la première fois que le Cégep de Rivière-du-Loup se démarque lors du Marathon d’écriture. En 2018, Virginie Boudreau, étudiante à l’époque en Sciences de la nature, avait terminé au 2e rang.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article