Publicité
26 février 2020 - 06:59

Marie Mai en supplémentaire à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup recevra en rappel la tournée de l’album «Elle et moi» de Marie Mai le 5 mars dès 20 h. La figure de proue de la musique pop québécoise offre avec ce 6e album lancé en novembre 2018 une approche plus électro, mais tout aussi explosive sur la scène.

«Pour moi, c’était la suite logique de ma direction artistique. J’ai toujours eu un côté plus pop et électro, mais la grosse différence de cet album, c’est mon vécu. Il est teinté de mes expériences, des doutes qui ont traversé mon esprit, du fait que je me suis relevée malgré les embuches. Quatre ans s’étaient écoulés depuis mon dernier album», explique l’auteure-compositrice-interprète Marie Mai, originaire de Varennes.

Elle a d’ailleurs vécu une rupture amoureuse, la naissance de sa fille et un changement de producteur de musique au cours de cette période. La finaliste féminine de Star Académie en 2003 a donc parcouru beaucoup de chemin depuis la grande finale de l’émission télévisée.

À l’origine des succès «Il faut que tu t’en ailles», «Encore une nuit», «Mentir», «Jet Lag» avec Simple Plan, «Jamais trop tard», «Sans cri ni haine», «L’amour a pris son temps», force est d’admettre que Marie Mai a un talent pour écrire des chansons qui résonnent longtemps dans la tête de son public.

«Je n’ai pas vraiment de recette. Ça parait peut-être cliché, mais j’ai toujours écrit avec mon cœur. Quand je touche une corde sensible chez moi et que ça me fait du bien, je sais que je ne me tromperai pas. En montrant de la vulnérabilité, on dirait que les gens s’identifient à la chanson et à ce que je raconte. J’ai toujours dit que la beauté est dans les choses simples», ajoute Marie Mai.

C’est le contact avec son public soir après soir qui la pousse à monter sur scène et lui donne envie de continuer. «J’ai commencé ma carrière en jouant dans des salles comme celles de Rivière-du-Loup. Je reviens à ce que j’aime et cela me laisse de la place à improviser avec le public. C’est le Centre Bell qui est un peu l’extraterrestre dans ma carrière. Je ne suis pas certaine que je pourrais choisir entre les deux, c’est tellement différent.»

Sur la scène du Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup, elle sera accompagnée de quatre musiciens, dont un guitariste, un claviériste et deux percussionnistes, dans une mise en scène mettant en valeur les projections et les jeux de lumière.

Marie Mai a récolté 10 Félix, dont 5 fois le prix d’Interprète féminine de l’année. Elle participe à titre de mentor la 2e saison de l’émission canadienne «The Launch» diffusée sur les ondes de CTV, aux côtés de Scott Borchetta. «Les plus belles surprises de ma carrière sont arrivées à des moments inattendus. Il faut faire confiance à la vie et être prête à travailler quand c’est le temps», complète-t-elle. Marie Mai est prête à saisir toutes les opportunités qui se présenteront à elle.

Publicité


Publicité

Commentez cet article