Publicité
24 juin 2019 - 06:56 | Mis à jour : 09:53

Photographie : une nouvelle distinction pour Rose-Marie Sénéchal

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Pour une deuxième année consécutive, les talents de photographe de Rose-Marie Sénéchal ont été soulignés dans le cadre du volet québécois du concours international l’Expérience photographique internationale des monuments (EPIM). La jeune femme de 15 ans a vu l’une de ses photos être sélectionnées parmi les 10 lauréates. 

Illustrant un lieu bien connu à Saint-André-de-Kamouraska, celui du petit phare, le cliché s’est ainsi démarqué parmi plus 1150 photos soumises à travers la province. Difficile en effet de trouver un meilleur endroit afin d’illustrer le thème québécois qui était «Capture ton patrimoine». 

«Sentinelle sur le fleuve Saint-Laurent, ce petit phare nous rappelle les dangers spécifiques à la navigation : les hauts-fonds, récifs et intempéries menaçaient constamment les équipages. Même s’ils sont aujourd’hui remplacés dans leurs fonctions par des avancées technologiques, les phares demeurent des témoins patrimoniaux intemporels», soulignait la description qui accompagnait la photo. 

Depuis 2001, les jeunes Québécois et Québécoises du niveau secondaire et primaire ont l’opportunité́ d’exprimer leur vision du patrimoine grâce au medium photographique. Encadrés par 82 professionnels (enseignants, photographes et intervenants en patrimoine), plus de 2400 jeunes ont parcouru leur village, leur ville ou leur région, appareil photo à la main, entre le mois de septembre 2018 et le mois de mars 2019.

Rose-Marie Sénéchal, qui a compté sur les conseils de Benoit Dumais, enseignant au Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup, et Marie-Soleil Jean, chargée de projet au Musée du Bas-Saint-Laurent, a vu son œuvre être dévoilée à la Maison LePailleur de Châteauguay, le 29 mai dernier. 

L’an dernier, l’œil photographique de la jeune femme avait été salué dans le cadre du même concours. Sa photo immortalisant la pêche à l’anguille à Kamouraska avait elle aussi été retenue parmi les 10 lauréates québécoises. 

Notons que sa plus récente réussite peut être admirée sur le site actionpatrimoine.ca et sur le compte Instagram de Capture ton patrimoine.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Et sûrement avec de la parenté des Sénéchal de St jean de dieu????

    Louis - 2019-06-24 23:38
  • En passant, Rose-Marie est originaire de Rivière-du-Loup!
    Félicitations, continue d'exploiter ce magnifique talent!

    Bud - 2019-06-24 09:09