Publicité
13 juillet 2018 - 06:53

La villégiature de Notre-Dame-du-Portage mise en valeur dans une exposition

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

L’impact à la fois économique et social de la villégiature est mis en valeur dans la toute nouvelle exposition à la petite École de l’Anse de Notre-Dame-du-Portage. Réalisée en collaboration avec le Musée du Bas-Saint-Laurent, l’exposition «Les grandes vacances» contient plusieurs photos d’époque et des artéfacts qui témoignent de l’importance du tourisme pour cette municipalité.

Les archives photographiques présentées s’attardent en majorité à la période de 1920 à 1950. Les gens aisés financièrement de familles anglophones et francophones souhaitant fuir la chaleur étouffante des grands centres étaient hébergés à Notre-Dame-du-Portage dans des hôtels ou des résidences privées. Vers 1950, on pouvait compter environ une douzaine d’hôtels sur la route du Fleuve et la route de la Montagne.

«Nous sommes plongés dans l’histoire de Notre-Dame-du-Portage et nous souhaitions aller chercher sa spécificité. C’est une municipalité qui est située très près du fleuve, avec une belle vue et elle s’est transformée peu à peu en station balnéaire», explique Mélanie Girard, directrice du Musée du Bas-Saint-Laurent.

Certaines familles portageoises louaient leur maison à proximité du fleuve aux villégiateurs pour se constituer un revenu supplémentaire pendant la belle saison et allaient résider dans un autre bâtiment plus petit, situé à proximité. Des liens se sont peu à peu tissés entre les familles hôtes, révélant un côté très humain de la villégiature de Notre-Dame-du-Portage.

Certaines photos proviennent du fonds d’archives du Musées du Bas-Saint-Laurent, et d’autres provenant de collections personnelles des familles. C’est le cas de la famille Williams qui a prêté ses photos pour l’exposition. Le projet a reçu l’appui de la MRC de Rivière-du-Loup et de son Fonds d’initiatives culturelles et de la Municipalité de Notre-Dame-du-Portage.

Les visiteurs pourront aussi visiter l’École de l’Anse, construite vers 1883 comme école de rang pour cette partie du village. Elle a été fréquentée par des élèves jusqu’en 1963. La réforme de l’éducation et la construction de la route de la Montagne l’ont amenée à fermer ses portes. Maintenant la propriété de l’organisme Patrimoine et culture du Portage, l’École de l’Anse est accessible gratuitement pour les visiteurs cet été. Elle offre des terrains de pétanque, des tables de piquenique, une chasse aux trésors pour les enfants, de même que des vélos disponibles pour la location. Il est aussi possible d’emprunter des jeux anciens. Une contribution volontaire est suggérée. 

Publicité

Commentez cet article