X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les Halles d’innovation et de formation avancée sont inaugurées à Rivière-du-Loup

durée 27 juin 2024 | 14h50
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Après plusieurs années de travail et de préparation, les Halles d’innovation et de formation avancée de Rivière-du-Loup (HIFA) ont officiellement pris vie, ce jeudi 27 juin. L’inauguration de cette nouveauté louperivoise, qualifiée d’unique au Québec et même au Canada, a été réalisée en grande pompe et dans un esprit de fête.  

    Plusieurs centaines de personnes issues des milieux municipaux, politiques, économiques et industriels se sont rassemblées pour cette occasion spéciale. La ministre fédérale Soraya Martinez Ferrada était présente, tout comme le ministre québécois Pierre Fitzgibbon et l’innovateur en chef du Québec, Luc Sirois.  

    Les Halles d’innovation et de formation avancée forment le tout premier centre d’innovation désigné à être en opération en province. Il a pour mission d’accélérer la transformation numérique des entreprises québécoises en les accompagnant à chacune des étapes menant à l’implantation d’équipements robotisés et automatisés. 

    «Il s’agit d’un lieu où les projets les plus prometteurs pourront prendre vue et où les talents se développeront et s’épanouiront, ici même, à Rivière-du-Loup», s’est réjoui le directeur général des Halles, Rémi Massé.  

    Le Centre d’innovation HIFA est discuté depuis de nombreuses années dans la région. C’est toutefois en février 2022 que l’annonce officielle de la construction du bâtiment a eu lieu. Plus de deux ans plus tard, le centre situé au 120, rue des Technologies, est en activité grâce à des investissements totalisant 27,5 millions de dollars. 

    Le gouvernement canadien, à travers un programme administré par Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) a contribué à la hauteur de 9,4 M$. Quant au gouvernement du Québec, il a cru à ce projet en octroyant des aides financières environ 13,4 millions de dollars. 

    «En offrant des services de développement et de transfert technologique, [le Centre d’innovation] fera évoluer les techniques et les procédés et permettra ainsi aux entreprises de réduire leur empreinte environnementale. Ce sera un élément clé pour le déploiement de l’économie verte au Bas-Saint-Laurent et dans l’ensemble du Québec», a soutenu Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de DEC Canada. 

    «HIFA permettra d’accélérer la transformation numérique et les projets d’innovation technologique de nos PME québécoises du secteur manufacturier», a déclaré Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie. 

    Le Centre d’innovation HIFA a aussi été possible grâce à la participation de différents partenaires, dont Cascades, les Fonds régionaux de solidarité FTQ, le Mouvement Desjardins, le Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium et l’entreprise Premier Tech. Jean Bélanger, président et chef de la direction de Premier Tech, est d’ailleurs l’un des idéateurs et membres fondateurs des Halles. 

    «Ce pôle innovant va permettre aux entreprises québécoises d’avoir un espace et un partenaire unique pour accélérer leurs efforts d’innovation, d’automatisation et de transformation numérique», a-t-il partagé. 

    INFRASTRUCTURES DE L’AVENIR 

    Le projet HIFA a été aménagé dans un bâtiment polyvalent de plus de 50 000 pieds carrés, lequel est divisé en trois halles dédiées à la démonstration et à l’expérimentation de cellules robotiques, ainsi qu’à la recherche appliquée collaborative dans les secteurs de l’intelligence manufacturière et de l’emballage de nouvelle génération. 

    On retrouve également sur place des espaces de travail, un laboratoire sophistiqué de même que des salles de conférence et de formation dotées d’équipements à la fine pointe de la technologie. 

    À l’heure actuelle, une quinzaine d’entreprises manufacturières, petites et grandes, occupent plus de 75 % des espaces disponibles. 

    L’une d’elles, Cascades, y développe actuellement des projets novateurs. HIFA accueille par exemple l’équipement qui permet le succès de l’une de ses plus récentes innovations, la solution d’emballage pour les œufs Cascades Frasi Guard EnVision. 

    Dans le futur, il n’est pas impossible que le Centre d’innovation HIFA fasse des petits ailleurs au Québec. Le ministre Pierre Fitzgibbon n’a pas caché qu’il pourrait être intéressant de voir d’autres sites spécialisés en innovation dans d’autres régions du Québec. Quant au directeur général des Halles, Rémi Massé, il a évoqué que des réflexions avaient déjà été entamées sur une possible et éventuelle deuxième phase de développement.  

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 juillet 2024 | 6h59

    La Ville de Trois-Pistoles ranime son projet d’établissement hôtelier

    La Ville de Trois-Pistoles a récemment fait l’acquisition d’un ensemble de lots qui appartenaient à l’entreprise David Duperron Immobilier pour la somme de 450 000 $ afin d’y développer un établissement hôtelier de 70 chambres en bordure de la route 132, à l’ouest de la rue Jean-Rioux. Le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, confirme que ...

    6 juillet 2024 | 6h00

    Projet éolien PPAW1: des places toujours disponibles devant le BAPE

    Si le projet éolien Pohénégamook–Picard–Saint-Antonin–Wolastokuk 1 (PPAW1) déchaine les passions, force est d'admettre que l'impact ne se ressent pas sur le nombre de participants aux séances du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Jeudi, l'organisme a précisé que plusieurs places étaient toujours disponibles pour toute ...

    5 juillet 2024 | 9h17

    La fusion entre les groupements forestiers de Témiscouata et de Métis-Neigette devra attendre 

    La fusion envisagée entre le Groupement forestier de Témiscouata et le Groupement forestier Métis-Neigette n’aura pas lieu, du moins à court terme. Le projet a été proposé aux membres lors d’une assemblée générale extraordinaire le 20 juin, mais le résultat s’est révélé insuffisant. Ce n’est toutefois que partie remise, estiment les ...