X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une annonce «historique» de 245 M$ pour soutenir l'écosystème entrepreneurial québécois

durée 14 juin 2024 | 15h54
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Le gouvernement du Canada a fait plusieurs heureux, ce vendredi 14 juin, à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, alors que la ministre fédérale Soraya Martinez Ferrada a confirmé le renouvèlement d’ententes de contribution totalisant 245 M$ entre Développement économique Canada (DEC) et le Réseau des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et des Centres d’aide aux entreprises (CAE) du Québec. 

    L’annonce a été réalisée dans le cadre du 20e congrès annuel du Réseau des SADC et CAE. Près de 200 congressistes étaient réunis pour l’événement organisé sous le thème «L’innovation à notre saveur».

    Concrètement, le fédéral octroiera des investissements de 177 M$ sur cinq ans afin d’assurer le fonctionnement local des SADC et des CAE, dont le rôle est de soutenir les entreprises en démarrage et d’appuyer les PME dans leurs stratégies de croissance, tout en portant une attention particulière aux secteurs plus dévitalisés.

    À ce montant s'ajoute l'accès à des fonds supplémentaires de 68 M$ pour renforcer la capacité d'intervention des organismes sur le terrain. Il permettra aussi des investissements pour la transition verte, le numérique et le transfert d'entreprise en milieu rural, notamment. 

    Le gouvernement estime que cette nouvelle approche de financement «donnera des moyens et de la flexibilité aux organismes, en plus de renforcer leur capacité d'action avec un nouveau modèle d'intervention régionale et collective».

    «Tous les jours, le Réseau contribue au développement socioéconomique des régions. Vous créez des emplois, vous formez la relève, vous aidez le Québec à être plus inclusif, vous donnez des opportunités aux femmes et aux personnes issues de la diversité et vous aidez nos entreprises à être innovantes et compétitives», a déclaré Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de DEC. 

    Pour le président-directeur général du Réseau des SADC et CAE, l’annonce est le résultat d’un an de démarches.

    «Le congrès sera historique pour plusieurs raisons, dont celui du renouvèlement des ententes pour les cinq prochaines années. Le réseau va continuer de jouer son rôle. Les 67 organisations vont continuer de briller grâce à cette contribution», a-t-il déclaré. «Les régions du Québec rencontrent des défis économiques qui leur sont propres et les SADC et CAE sont là pour les aider à les relever.»

    UNE AIDE CONCRÈTE 

    Dans son allocution, la ministre Ferrada a salué le succès d’entrepreneurs locaux, comme Carol-Ann Dionne de Bouffe Animaux, qui ont été accompagnés par la SADC afin de concrétiser leur projet entrepreneurial. Pascale Saint-Amand, propriétaire de la Crèmerie du Potager de L’Isle-Verte, a également raconté son histoire d’affaires. 

    Dans une allocution, Mme St-Amand n’a pas caché que l’aide et l’accompagnement de la SADC, notamment de sa conseillère Sylvie Cyr, ont été primordiaux dans la concrétisation de son projet. La SADC est d’ailleurs toujours présente à travers le développement de l’entreprise, trois ans plus tard. 

    «J’ai trouvé du financement à la SADC, mais surtout, j’ai pu compter sur un accompagnement bienveillant. J’ai été impressionnée par la vision globale de ma conseillère, Sylvie, qui a su m’ouvrir une foule de pistes de solutions pour mon projet d’affaires», a-t-elle partagé.   

    «Aujourd’hui, l’annonce du gouvernement est une bonne nouvelle autant pour moi que pour vous, mais aussi pour tous ceux et celles qui n’ont pas encore eu leur idée de génie entrepreneuriale et qui feront éventuellement appel à la SADC», a-t-elle adressé aux personnes présentes. 

    Chaque année, environ 10 000 entreprises bénéficient des services des SADC et des CAE, ce qui se traduit par un investissement annuel moyen de 70 millions de dollars dans les collectivités québécoises. Les SADC, en outre, s'impliquent annuellement dans plus de 1 250 projets de développement économique.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 juillet 2024 | 6h59

    La Ville de Trois-Pistoles ranime son projet d’établissement hôtelier

    La Ville de Trois-Pistoles a récemment fait l’acquisition d’un ensemble de lots qui appartenaient à l’entreprise David Duperron Immobilier pour la somme de 450 000 $ afin d’y développer un établissement hôtelier de 70 chambres en bordure de la route 132, à l’ouest de la rue Jean-Rioux. Le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, confirme que ...

    6 juillet 2024 | 6h00

    Projet éolien PPAW1: des places toujours disponibles devant le BAPE

    Si le projet éolien Pohénégamook–Picard–Saint-Antonin–Wolastokuk 1 (PPAW1) déchaine les passions, force est d'admettre que l'impact ne se ressent pas sur le nombre de participants aux séances du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Jeudi, l'organisme a précisé que plusieurs places étaient toujours disponibles pour toute ...

    5 juillet 2024 | 9h17

    La fusion entre les groupements forestiers de Témiscouata et de Métis-Neigette devra attendre 

    La fusion envisagée entre le Groupement forestier de Témiscouata et le Groupement forestier Métis-Neigette n’aura pas lieu, du moins à court terme. Le projet a été proposé aux membres lors d’une assemblée générale extraordinaire le 20 juin, mais le résultat s’est révélé insuffisant. Ce n’est toutefois que partie remise, estiment les ...