X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Hausse du compte de taxes de 5,3 % à Rivière-du-Loup

durée 19 décembre 2022 | 20h00
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Dans un contexte de pression inflationniste et à la veille d’une possible récession, les élus de la Ville de Rivière-du-Loup ont présenté un budget 2023 qualifié de «prudent» par le maire Mario Bastille ce 19 décembre. Les propriétaires d’une maison de valeur moyenne (246 049$) verront leur taxe foncière augmenter de 5,3 %.

    Même si les élus ont fait le choix de baisser le taux de taxe foncière, cette diminution est compensée par l’augmentation de la valeur des résidences au rôle d’évaluation foncière. La hausse moyenne de la valeur des propriétés est d’environ 17 % sur le territoire de la Ville de Rivière-du-Loup.

    Si Pierre et Marie étaient propriétaires d’une maison unifamiliale moyenne de 211 500 $ au précédent rôle d’évaluation, elle est maintenant évaluée à 246 049 $ en 2023, et taxée selon sa nouvelle valeur.

    À Rivière-du-Loup, le taux de taxation résidentiel en 2023 a été abaissé de 10 % à 1,0374 $ par 100 $ d’évaluation, alors qu’il se chiffrait en 2022 à 1,1465 $ par 100 $ d’évaluation. Ainsi, Pierre et Marie verront leur taxe foncière passer de 2 424 $ en 2022 à 2 553 $ en 2023, une hausse de 129 $, soit 5,3 % pour leur maison ayant augmenté en valeur, sans nécessairement y avoir fait de travaux.

    La taxe foncière du secteur commercial et industriel est demeurée inchangée, à 2,25 $ du 100 $ d’évaluation. Le secteur agricole et forestier a baissé de 9,5 %. Le maire, Mario Bastille, rappelle que le budget a été bouclé dans un contexte où l’Indice des prix à la consommation a augmenté de 6,9 %, selon les données d’octobre 2022.

    La tarification des services de base est aussi affectée par le contexte économique. «On ne dégage aucun profit, on charge ce que ça coute et on la répartit au prorata des utilisateurs», explique le maire. La tarification pour l’aqueduc passera de 212 $ en 2022 à 235 $ en 2023, celle pour les égouts augmentera de 30 $ cette année, de 220 $ à 250 $. La variation de la tarification pour l’enlèvement, la gestion et la disposition des matières résiduelles passera de 162 $ à 170 $ cette année. Pour la vidange des fosses septiques, la tarification passera de 100 $ à 131 $ en 2023. Pour la maison moyenne desservie par le réseau d’aqueduc, l’augmentation des taxes municipales se chiffre à 7,47 %.

    Les revenus et les dépenses de la Ville de Rivière-du-Loup se sont tous les deux accrus de 8,33 % comparativement à 2022, pour un budget total de 57 M$. Un montant de 540 000 $ a été pigé du surplus accumulé non affecté, et un autre de 1,4 M$ provient du surplus accumulé affecté, des réserves financières et des fonds réservés afin d’équilibrer le budget. Le service de la dette devrait atteindre 18,08 % du budget de fonctionnement de la Ville en 2023, à la limite du ratio maximal fixé par la Ville.

    DES PROJETS REPORTÉS

    Les élus ont donc dû revoir les priorités de la Ville de Rivière-du-Loup pour les prochains projets d’investissement. «La hausse des taux d’intérêt sur la dette combinée à l’accroissement des emprunts pour financer les grands projets d’immobilisation porte le paiement exigible des frais de financement à 2,43 M$ à partir de 2023 comparativement à 1,13 M$ en 2022», ajoute Mario Bastille. Il est lié au financement de quatre grands projets d’infrastructures, soit la construction de la nouvelle caserne incendie, la rénovation et l’agrandissement de la bibliothèque municipale Françoise-Bédard, la mise à niveau et l’ajout d’une glace olympique au Stade de la Cité des jeunes et l’augmentation de la capacité de traitement des étangs aérés pour les eaux usées.

    Le report de la passerelle piétonnière au parc des Chutes, du renouvellement de l’affichage en ville et de la conversion du 59, rue de l’Hôtel-de-Ville font partie de ces «efforts de rationalisation.» L’enveloppe pour le pavage des rues en 2023 est passée de 2 M$ à 1,2 M$. «Dans une municipalité, du gras, il n’y en a pas. Sombrer dans les dépenses superflues, c’est un mythe […] Si on coupe, on pellette par en avant les investissements qu’il faudra bien faire un jour de toute façon. Si on taxe moins que l’Indice des prix à la consommation, on se retrouve automatiquement en manque à gagner par rapport à l’année précédente», ajoute le maire de la Ville de Rivière-du-Loup, Mario Bastille.

    Environ 68,2 % des revenus de fonctionnement de la Ville de Rivière-du-Loup proviennent des taxes.

    «Il ne faut pas se décourager […] Il faut regarder la lumière au bout du tunnel, il faut garder espoir, c’est un cycle de la vie. Je suis convaincu que les gens vont être capables de passer au travers de ça. Ça peut être difficile mais je pense que c’est possible de le faire», a-t-il conclu.

    Les élus se concentreront pour les trois prochaines années sur les chantiers de réfection des axes de transport prioritaires et sur les opérations courantes puisque les principaux investissements en infrastructures ont été menés à bien.

    Tous les détails du budget sont disponibles au VilleRDL.ca/Budget.

    commentairesCommentaires

    1

    • GR
      Gaston Roy
      temps Il y a 2 mois
      Tout un budget. Et les salaires des élus ne devraient pas tarder a se faire aussi. A cause du taux d inflation bien sur, il n y a surement pas d autres raisons que ca voyons doc, sinon ce serai mal penser. .HIC...

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h30

    Des projets se concrétisent à Témiscouata-sur-le-Lac

    À la conférence de presse du 25 mai 2022, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a présenté des projets de développement économique majeurs sur son territoire totalisant des investissements de près de 19 M $. Lors de cette annonce, la Ville a insisté sur le déploiement à très court terme de ces nombreux projets et, aujourd’hui, elle annonce qu’une ...

    7 février 2023 | 13h22

    La Chambre de commerce souhaite une hausse limitée des tarifs d’électricité

    À la suite de la présentation du projet de loi 2 prévoyant le plafonnement de la hausse des tarifs d’électricité à 3 % pour les clients résidentiels, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a demandé au gouvernement d’étendre cette limite aux entreprises. Cette requête, présentée au ministre de l’Économie, de l’Innovation et de ...

    6 février 2023 | 11h36

    Boréal Univers gourmand ouvrira ses portes en avril 2023

    Après des mois à travailler sur un nouveau concept et à élaborer des plans, les dirigeants de l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup ont dévoilé ce 6 février l’identité du futur complexe de restaurant et bar qui ouvrira ses portes en avril 2023, le Boréal Univers gourmand. Selon la vice-présidente de l’Hôtel Universel, Joanna Lortie, la nouvelle ...