X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Parcourir la province pour dénicher de nouveaux talents

durée 3 décembre 2022 | 06h05
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Du 16 au 30 novembre, l’entreprise Premier Tech basée à Rivière-du-Loup a fait le tour du Québec dans le cadre de la troisième édition de sa Tournée d’embauche. Partout dans la province, les recruteurs ont rencontré plus de 150 personnes à fort potentiel pour se joindre à l’équipe toujours grandissante de la compagnie.

    «On a eu de beaux échanges, de belles rencontres intéressantes pour nous et porteuses pour le futur», a confié Yvan Pelletier, vice-président principal développement organisationnel chez Premier Tech. Année après année, cette période de recrutement permet à l’entreprise d’engager environ 25 nouveaux employés dans divers domaines. Cette nouvelle technique développée par la compagnie permet de combler 10 à 15 % de ses besoins en main-d’œuvre.

    Actuellement, ce sont entre 200 et 300 postes qui sont disponibles en TI et intelligence d’affaires; le développement organisationnel; la comptabilité, les finances et l’administration; l’ingénierie et la conception, la production et de la maintenance, microbiologie et biologie, marketing. «On ratisse très très large dans nos besoins opérationnels. […] Il y a beaucoup d’opportunités très variées dans différentes sphères d’activités», mentionne le vice-président.

    Premier Tech s’est déplacée à Montréal, à Longueuil, à Trois-Rivières, à Sherbrooke, à Québec, puis à Rivière-du-Loup pour clore l’évènement. Le processus de se déplacer chez les gens et de les rencontrer en formule 5 à 7 «mérite d’être poursuivi et d’être même étendu dans d’autres régions du Québec et peut-être même au Nouveau-Brunswick éventuellement», soutient M. Pelletier. «Ça vient donner une force et un levier nouveau à une approche de recrutement standard que l’on retrouve sur le marché […] Ça nous permet d’avoir de réels échanges avec eux sur leurs intérêts et leur futur», ajoute-t-il.

    Même si cette tournée ne permet pas de remplir l’entièreté des besoins, Yvan Pelletier mentionne qu’elle est complémentaire aux autres méthodes de recrutement effectuées par Premier Tech. L’activité assure à l’entreprise de tisser des liens un peu partout, contacts qui peuvent être payants dans le futur et de donner de la visibilité à la compagnie.

    DÉVELOPPEMENT À QUÉBEC

    Premier Tech a l’intention de s’installer prochainement dans le Parc technologique à Québec. «Québec c’est une ville forte au niveau du digital, du numérique», indique M. Pelletier. Il explique que l’entreprise a déjà une présence dans la capitale grâce à son partenaire Mirego. S’établir dans la ville est une belle opportunité pour l’entreprise, selon lui, et permettra la poursuite du développement de son groupe d’affaires.
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 janvier 2023 | 14h47

    Lancement des inscriptions du 25e Défi OSEntreprendre pour la MRC des Basques

    La MRC des Basques donne le coup d’envoi à la 25e édition du Défi OSEntreprendre. Dès maintenant, les entrepreneurs de la région sont invités à présenter leur candidature au concours pour courir la chance de remporter des prix aux échelons local, régional et national.  Ce concours vise à faire rayonner les initiatives entrepreneuriales afin de ...

    24 janvier 2023 | 6h59

    Le Provigo de Rivière-du-Loup deviendra un Maxi

    Le magasin Provigo, situé sur la rue Témiscouata à Rivière-du-Loup sera converti au cours des prochains mois en Maxi, a confirmé Loblaw. Une soixantaine d’employés sont concernés par cette conversion et tous ceux et celles qui le désirent pourront conserver leur emploi chez Maxi. Selon la directrice principale aux Affaires corporatives et ...

    24 janvier 2023 | 6h00

    Les ports de Gaspé et de Gros-Cacouna ont connu les plus fortes augmentations

    La Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie (SPBSG) dresse un bilan positif de l’année 2022. Au cours de la dernière année, la SPBSG a connu une hausse significative du volume de marchandises qui a transité dans les quatre ports de l’Est-du-Québec. Le tonnage manipulé s’est accru de 23% par rapport à 2022. Les ports de ...