Publicité

20 décembre 2021 - 20:01

Le compte de taxes augmente de 3,8 % à Rivière-du-Loup

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

Dans les prévisions budgétaires de la Ville de Rivière-du-Loup pour l’année 2022, on constate que les revenus et les dépenses augmentent de 6,79 % par rapport à 2021 pour atteindre 52 898 425 $. Le compte de taxes est également à la hausse, soit de 3,8 %. «Un gel de taxes, ce n’est pas réaliste et responsable», a mentionné le maire Mario Bastille.

Pour une résidence unifamiliale dont la valeur moyenne est de 205 575 $, les citoyens doivent s’attendre à débourser 109 $ de plus en 2022. La facture totale pour cette même propriété sera donc de 2 970 $. «Avec un taux d’inflation qui se situe à 5,2 %, tout le monde perçoit les effets d’une hausse généralisée du coût des biens et des services. C’était important pour nous de donner un peu d’air aux contribuables et de demeurer en deçà de cet indice sans ralentir le développement de la Ville», a expliqué M. Bastille. Le maire a précisé que la Ville voulait ainsi garder un niveau de services qui répond aux besoins des citoyens.

La taxe foncière du secteur résidentiel augmente de 2,98 % tandis que celle du commercial et industriel de 4,5 %. Le secteur agricole subit aussi une hausse de 2,98 %. La tarification pour les égouts connait une forte augmentation de 35 $ pour s’établir à 220 $, cela en raison des travaux effectués aux étangs aérés. Il en coûtera 2 $ de plus (212 $) pour l’aqueduc et 4 $ supplémentaires (162 $) pour l’enlèvement, la gestion et la disposition des matières résiduelles. Le prix pour une vidange des fosses septiques ne change pas à 100 $.

Pour sa part, Jacques Moreau, trésorier, a indiqué que la dette à long terme de la Ville devrait passer à 60 616 330 $ en 2022, mais que la valeur nette des immobilisations fait un bond supérieur, soit à 213 420 038 $. Avec entre autres des projets majeurs comme l’agrandissement de la bibliothèque et la construction de la nouvelle caserne incendie, on prévoit 42,6 millions de dollars en immobilisations pour l’année 2022. Ce montant inclut 8,8 M$ en subventions gouvernementales. M. Moreau a ajouté que l’endettement net de la Ville demeure en dessous des normes maximums fixées, notamment par rapport à la richesse foncière et sur la valeur nette des immobilisations.

En 2022, le budget de pavage des rues est haussé de près de 40 %, une demande récurrente des citoyens. De plus, des sections des rues Saint-Elzéar et Joly seront complètement refaites, ce qui inclut les réseaux d’aqueduc et d’égout ainsi que le pavage et les trottoirs. La Ville ira de l’avant avec l’implantation d’une passerelle piétonnière entre le parc de la Croix et le parc des Chutes, ce qui permettra de relier le secteur Saint-Ludger avec le centre-ville tout en sécurisant les abords de la voie ferrée. Par ailleurs, le parc des Chutes pourra compter sur un nouvel équipement sportif puisqu’un parcours d’hébertisme y sera implanté, soit le projet ayant reçu la faveur du public dans le cadre du budget participatif.

Sur le plan économique, le maintien de la traverse à la Pointe de Rivière-du-Loup et le développement de l’entrée ouest seront au cœur des préoccupations, en plus d’accorder une attention particulière à la dynamisation du centre-ville.

Tous les détails du budget sont disponibles au VilleRDL.ca/Budget.

En terminant, soulignons qu’avec la recrudescence de la COVID-19, les mesures sanitaires ont été augmentées à la Ville de Rivière-du-Loup, notamment la présentation du budget de façon virtuelle ce lundi 20 décembre.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Bien! Vous aurez assez d'argent pour satisfaire vos idées de grandeurs.

    Marius Côte - 2021-12-23 18:01
  • Bravo
    Probablement la plus grosse hausse dans la province de Québec
    Quand c'est l'argent des contribuables, c'est facile de faire un budget

    Marco Roy - 2021-12-22 12:46