Publicité

18 décembre 2021 - 06:59

Un budget rationnel de près de 8 M$ à Trois-Pistoles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Pour son premier budget déposé le 9 décembre, le conseil municipal de Trois-Pistoles ne s’est pas lancé dans les folies. Il a plutôt misé sur ce qui avait déjà été mis en place par l’administration précédente et la taxation sera maintenue à 1,53 $ du 100 $ d’évaluation.

«Ce budget n’a pas autant notre saveur en tant que conseil municipal, considérant que ça ne fait pas longtemps que nous sommes en poste», explique le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert. Au terme de son année financière 2021, la Ville de Trois-Pistoles terminera avec un excédent des revenus de 481 703 $. Les dépenses du budget de 2022 s’élèvent à 7 940 273 $, comparativement à 7 247 961 $ en 2021, soit une hausse de 692 312 $.

Pour une résidence unifamiliale moyenne de Trois-Pistoles évaluée à 129 024 $, l’augmentation de 2022 représente un montant de 10 $, portant le compte de taxes municipales total à 2 599,07 $.

Toutes taxes confondues, la hausse totale est de 0,39 %. Les couts pour les services d’eau et d’égout sont demeurés inchangés à 387 $ et la gestion des matières résiduelles passera de 228 à 238 $, soit une hausse de 10 $.

«Le but n’est pas de monter les taxes. Nous n’aurons pas une énorme marge de manœuvre, mais nous serons assez à l’aise. Les finances se portent bien», précise Philippe Guilbert. La dette nette de Trois-Pistoles au 31 décembre 2021 s’élèvera à 6,2 M$.

Déjà, des projets avaient été mis sur la table par l’ancien conseil municipal et sont prévus au Plan triennal des immobilisations (PTI). C’est le cas de la réfection de l’hôtel de ville, pour un montant total de 2 280 000 $ de 2022 à 2023 et de la rénovation de la piscine, qui devrait nécessiter deux dépenses de 3,8 M$ en 2022 et 2023. Un montant de 227 000 $ est aussi prévu pour l’aménagement d’un parc de planche à roulettes et la réfection du stationnement dans ce secteur. De plus, une somme de 10 M$ est inscrite au PTI en prévision de la réfection de la rue Notre-Dame Ouest en 2023.

Lors de la campagne électorale cet automne, l’équipe de Philippe Guilbert avait évoqué l’idée de mettre en place un budget participatif. «Nous ne l’avons pas planifié pour 2022. On voulait voir comment ça allait se passer avec les états financiers. C’est le genre de choses qu’il faut prendre le temps de bien faire», conclut Philippe Guilbert.

Le conseil municipal a décidé d’ajouter sa couleur au budget en modifiant l’attribution des sommes provenant du Fonds éolien pour les festivités du 325e anniversaire de la fondation de Trois-Pistoles et dans d’autres petits projets qui seront mis en place au cours des prochains mois.

Publicité


Publicité

Commentez cet article