Publicité

20 avril 2021 - 06:58

Épicerie de Saint-Marc-du-Lac-Long : les citoyens se butent à une porte fermée

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

Depuis quelques jours, les citoyens de Saint-Marc-du-Lac-Long n’ont plus accès à l’épicerie du village. Sur la porte d’entrée, une inscription mentionnait que l’établissement était fermé jusqu’à une vente de liquidation. Le maire Marcel Dubé n’avait pas obtenu davantage d’informations de la part des propriétaires qu’Info Dimanche lundi avant-midi.

«Je n’ai pas eu de discussion avec eux», a-t-il précisé, lui qui a été mis devant le fait accompli comme ses concitoyens. Cette communauté perd à nouveau un service qui avait été repris après un an et demi d’interruption par Émilie Lapointe-Ouellet et Jimmy Belisle. Leur entreprise Le Petit Marché d’Émilie a ouvert ses portes le 1er septembre 2018.

Même à l’époque le défi n’a pas été facile. Pas de financement de la part des institutions financières régulières et des surprises tout le long du parcours ont compliqué la réalisation du projet. Le Petit Marché d’Émilie a bénéficié d’un soutien financier de 10 000 $ provenant de la Municipalité de Saint-Marc-du-Lac-Long via sa politique à l’installation de commerces de proximité ainsi que de 55 000 $ de la MRC de Témiscouata en prêts et subvention et de 44 000 $ de la SADC en prêts et subventions. La réouverture de cette épicerie a nécessité des investissements totalisant près de 210 000 $.

DOMAINE BELLE-VIE

Le maire a également commenté la fermeture à la fin du mois de juin prochain du Domaine Belle-Vie, la seule résidence pour personnes âgées de Saint-Marc-du-Lac-Long. «C’est dommage, ça fait une vingtaine d’années que les membres du conseil d’administration se dévouent pour maintenir ce service en place», a mentionné M. Dubé.

«Avec davantage de services offerts pour le maintien des personnes âgées à domicile, le gouvernement incite les gens à rester chez eux le plus longtemps possible. Et après, quand ils quittent leur maison parce qu’ils sont trop malades, ils vont dans des endroits où il y a plus de services», a souligné le maire.

Le Domaine Belle-Vie offrait 17 logements pour des ainés autonomes et semi-autonomes. Marcel Dubé a précisé qu’il n’y a pas d’autres résidences pour des personnes âgées à Saint-Marc-du-Lac-Long, une communauté avec une population d’environ 400 habitants. La Municipalité participait chaque année financièrement au fonctionnement du Domaine Belle-Vie.

 

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • C'est quoi le rapport monsieur Nadeau. Vous devriez vous présentez car vous semblez avoir une solution. C'est une pme local. Est-ce que les gens du village y allaient à l'épicerie locale ou allait ailleurs. Je félicites les proprios qui avaient un rêve mais qui n'a pu se concrétiser à cause probablement de different facteurs. Vous allez vous relevez plus fort de cette épreuve. Bonne chance pour le futur vous êtes jeune et une belle relève pour notre Témiscouata.

    Marin Lebel - 2021-04-21 16:01
  • Que le maire mette ces culottes et qu'il intervienne , sinon changer le maire

    Vallier Nadeau - 2021-04-20 19:34