Publicité

18 mars 2021 - 06:30

La CREBSL annonce le démarrage de son projet Biomasse Forestière BSL

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) est fier d’annoncer le démarrage de son projet Biomasse Forestière BSL visant à informer et accompagner des industries, commerces et institutions (ICI) du Bas-Saint-Laurent dans leur transition au chauffage à la biomasse forestière résiduelle. Afin de faciliter l’identification de la démarche régionale, une signature visuelle a été créée.

Un comité consultatif, constitué de partenaires et d’experts qualifiés dans le domaine forestier et environnemental, tenait à offrir un nom simple et démontrant l’essence du projet. Pour le logo, une flamme et un arbre au centre de l’image représentent la combustion des résidus de bois récupérés lors des coupes forestières ou de la transformation du bois en usine, permettant ainsi de créer l’énergie thermique nécessaire au chauffage de bâtiments.

La couleur verte utilisée pour la flamme démontre que la combustion provient d’une source énergétique locale, renouvelable, structurante et à faible empreinte de carbone. La flèche représente le cycle de vie de la biomasse pouvant d’abord servir à produire de l’énergie thermique pour ensuite employer les cendres pour des utilisations industrielles, dans un esprit d’économie circulaire.

L'UNION FAIT LA FORCE

Le CREBSL s’est muni d’une force spécialisée dans son équipe en mandatant Jamal Kazi, qui oeuvrera comme chargé de projet pour appuyer l’essor de cette filière au Bas-Saint-Laurent. Son rôle consiste à faciliter la concertation de tous les acteurs clés du milieu afin de réunir toutes les connaissances actuelles ainsi que les expériences cumulées au fil des ans dans la région et la province. Son travail continu en certification environnementale auprès de l’industrie forestière bas-laurentienne et de ses partenaires lui permet d’avoir une vision d’ensemble en matière d’approvisionnement et de retombées régionales de la biomasse forestière.

«Pour assurer un recours accru à la biomasse forestière résiduelle et ainsi favoriser l’expansion de cette filière, le CREBSL a la chance de pouvoir compter sur des partenaires détenant la meilleure expertise existante pour donner aux gestionnaires de bâtiments chauffés au mazout tous les outils nécessaires pour une transition réussie», déclare Jamal Kazi.

Le Bas-Saint-Laurent est un terreau fertile pour un tel projet en raison de la présence importante de l’aménagement forestier sur le territoire et de la diversité des partenaires pouvant alimenter le projet grâce à leurs diverses expertises. Les organisations qui souhaiteraient se joindre au projet à titre de partenaire sont invitées à communiquer avec Jamal Kazi à [email protected] ou au 418 721-5711, poste 206.

L'IMPACT DU PROJET

La substitution des combustibles fossiles, comme le mazout, fait partie des priorités régionales du Bas-Saint-Laurent en termes de réduction des GES, contribuant également à répondre à l’urgence climatique. De son côté, la biomasse forestière résiduelle est sans contredit un système de remplacement de choix considérant la grande accessibilité du carburant dans une région forestière habitée comme le Bas-Saint-Laurent.

Le CREBSL souhaite cibler les ICI utilisateurs de mazout, voire de propane, comme moyen de chauffage pour les inciter à entreprendre une démarche de conversion. Pour ce faire, une boîte à outils sera produite rassemblant toutes les informations importantes sur les bénéfices du chauffage à la biomasse résiduelle locale et les étapes de transition. Les ICI ciblés bénéficieront également d’un accompagnement vers les partenaires régionaux et experts qualifiés.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article