X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les états financiers de la SÉMER resteront privés

durée 27 février 2020 | 14h56
  • François Drouin
    Par François Drouin

    journaliste

    La Commission d'accès à l'information du Québec a finalement rejeté la demande formulée au nom du Réseau de l'information sur les municipalités par son porte-parole Roger Plante afin d'obtenir les états financiers 2016 et 2017 de la Société d’économie mixte et d’énergie renouvelable (SÉMER).

    C'est le Réseau qui a lui-même confirmé l'information par voie de communiqué, le jeudi 27 février. Ce dernier argüait que la SÉMER «ne pouvait démontrer que ses états financiers de 2016 et 2017 contenaient des renseignements suffisamment détaillés pour porter atteinte aux négociations qui se dérouleraient en 2020 et de façon plus large à ses intérêts futurs, dans son nouveau modèle d'affaires.»

    Rappelons que tant la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet que le préfet de la MRC, Michel Lagacé, se sont toujours opposé au dévoilement des états financiers soulignant que dans un marché aussi compétitif, le dévoilement des chiffres de contreproductif et «risqué» de dévoiler ces informations.

    La SÉMER est détenue à 40 % par la Ville de Rivière-du-Loup, 40 % par la MRC de Rivière-du-Loup et 20 % par l'entreprise privée Terix-Envirogaz.

    Soulignons qu’en octobre 2018, Énergir a informé la SÉMER que le projet Route bleue d’Énergir et ses camions propulsés par le gaz naturel liquéfié n’irait pas de l’avant, faute d’un marché suffisant. La SÉMER a donc fait volteface et s’est tournée vers le gaz comprimé en signant en mars un contrat de vente de gaz naturel renouvelable de 20 ans avec Énergir, avec un potentiel de revenus de 2,5 M$ par année.

    Pour faire face à ce changement de direction, de l'ordre de 2,3 M$, alors qu'elle accumule les déficits, la SÉMER a adressé une demande de financement au gouvernement du Québec afin d'être en mesure de finalement produire et livrer du gaz comprimé.

    La SÉMER est toujours en attente d'une réponse gouvernementale.

     

     

    commentairesCommentaires

    4

    • M
      mp
      temps Il y a 2 ans
      bravo,un éléphant blanc géré par des autruches.
    • S
      Simon
      temps Il y a 2 ans
      Ils sont où nos élus.... Ils se cachent la tête dans le sable.il n y a rien à comprendre
    • P
      Paul
      temps Il y a 2 ans
      ... mais les pertes, elles, seront publiques...
    • G
      GB3
      temps Il y a 2 ans
      Payez bande de caves, vous les avez élus, eh bien payez maintenant en fermant les yeux sur ce qu'ils font avec votre argent. À la ville, c'est toujours comme ça, Vous nous avez élus, laissez-nous vous fourrer comme on veut...les bordures de trottoirs, la caserne, la pointe, on en fait ce qu'on veut de vos sous..arrêtez de nous contrôler les petits fatigants de citoyens.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 8h49

    Les frères Bonneville invités au diner-conférence du Centre des dirigeants d’entreprise

    François Xavier et Marc-Antoine Bonneville de Lepage Millwork étaient les invités au diner-conférence du Centre des dirigeants d’entreprise de la région de Rivière-du-Loup qui se déroulait à l’Hôtel Lévesque ce 24 novembre. Les frères se sont confiés sur leurs débuts et la difficulté de se tailler leur propre place dans l’entreprise ...

    26 novembre 2022 | 10h58

    Réouverture du Resto des Basques à Trois-Pistoles

    Le Resto des Basques de Trois-Pistoles a rouvert ses portes le mercredi 23 novembre, après une fermeture de quelques semaines. Cette pause qui était effective depuis le 5 septembre a permis à l’équipe du restaurant de repenser tout le menu. Pour cette première semaine, seule la salle à manger est ouverte. Le chef Philippe Therriault et son équipe ...

    25 novembre 2022 | 10h16

    Groupe Lebel : investissement de 16 M $ à Dégelis

    Dans le cadre son plan quinquennal de modernisation, le Groupe Lebel a annoncé un investissement de 16 M $ pour son usine de Dégelis, ce 24 novembre. Selon Louis-Frédérick Lebel, président-directeur général, les travaux à réaliser constituent le dernier jalon afin d’amener l’usine à une taille respectable de niveau provincial et de la garder ...