Publicité
24 octobre 2019 - 14:30 | Mis à jour : 15:06

De l’informatique à la distillation, le parcours de Jonathan Roy

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le Centre des dirigeants d'entreprise (CDE) de la région de Rivière-du-Loup recevait pour son diner mensuel à l'Hôtel Universel de Rivière-du-Loup le 24 octobre l'entrepreneur Jonathan Roy, copropriétaire de la Distillerie Fils du Roy de Saint-Arsène. Il a raconté avec une dose d’humour son parcours atypique, qui l'a mené de l'informatique jusqu'à l'ouverture d'une distillerie dans la région.

Originaire de Caraquet au Nouveau-Brunswick, Jonathan Roy a été mis en contact dès son plus jeune âge avec le travail manuel puisque son père était propriétaire d’un journal, et sa mère, employée dans une imprimerie. «J’ai travaillé dans une distillerie une bonne partie de ma jeunesse. Je mettais des lettres dans des enveloppes. C’était un travail répétitif, on apprenait à faire de la reliure, principalement. Quand tu sais que tu as 30 000 lettres à préparer dans ta journée, et que tu commences ta première, ça travaille la persévérance», plaisante Jonathan Roy. Ce dernier a étudié au collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Bathurst afin de devenir programmeur analyste en informatique. En 1999, il a été engagé par l’entreprise Premier Tech pour faire partie d’une équipe de deux programmeurs analystes, où il a travaillé pendant 19 ans.

En 2011, son frère Sébastien a ouvert une distillerie avec sa mère Diane au Nouveau-Brunswick, un projet familial où il a passé beaucoup de temps. Deux ans plus tard, il a débuté ses démarches auprès de la Régie des alcools pour ouvrir lui aussi sa propre distillerie, au Québec. De 2015 à 2018 il a partagé son temps entre la distillerie de Saint-Arsène et Premier Tech.

Jonathan Roy et sa conjointe Hélène Dumont ont pris la décision de cultiver leurs propres plantes afin de créer les arômes dans leurs produits (gin, absinthe, pastis). Ils ont d’ailleurs acheté une terre agricole de six acres à cette fin. En 2017, ils se sont illustrés lors de diverses compétitions internationales de dégustations à l’aveugle. L’attention médiatique leur permis de participer à l’émission L’Épicerie et d’ensuite multiplier leurs ventes par 10. En juin 2019, les nouveaux locaux de la Distillerie Fils du Roy et de sa boutique à Saint-Arsène ont été officiellement inaugurés. L’entreprise double sa production chaque année et produit maintenant entre 3 500 et 3 800 bouteilles par mois. Les prochains défis pour l’entreprise sont d’attirer les clients des municipalités environnantes et de poursuivre son développement.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article