Publicité
6 août 2019 - 16:26 | Mis à jour : 16:47

Fermeture temporaire pour les Jardins de Lotus en pénurie de main-d’oeuvre

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Frappée durement par la pénurie de main-d’œuvre, Danielle Amyot, la propriétaire du restaurant asiatique Les Jardins de Lotus qui a pignon sur la rue Lafontaine depuis plus de 25 ans à Rivière-du-Loup s’est vue dans l’obligation de cesser temporairement ses activités à partir de la fin du mois d’aout.

Elle a annoncé le 6 aout sur les réseaux sociaux qu’elle n’avait d’autre choix que «d’accrocher ses woks». «Jusqu’à il y a deux ans, j’avais toujours eu une super équipe, mais la pénurie de main-d’œuvre se faisait sentir tranquillement. Avec les étudiants, ça va pour l’été, mais j’ai cinq employés qui m’ont annoncé leur départ pour septembre», explique Mme Amyot. Sur les 10 employés restants, seulement deux peuvent lui offrir du temps plein.

«Ça fait deux mois que j’essaie de voir toutes les possibilités, de trouver des solutions. Mais ça suffit, il ne fallait pas que je me rende malade (…) Je n’ai jamais vu ça en 25 ans, une pénurie pareille. Auparavant je réussissais toujours à trouver», ajoute la propriétaire du restaurant Les Jardins de Lotus et La Nouillerie, qui a récemment déménagé sur la rue Lafontaine, dans le même local. Elle a également fait affaire avec des compagnies spécialisées en ressources humaines, mais leurs efforts n’ont pas su l’aider dans sa recherche de main-d’œuvre.

La voix nouée par l’émotion, elle s’est dite heureuse d’avoir pu voir ses trois enfants travailler ensemble dans son commerce familial cet été. «J’étais déchirée entre garder mon bébé, le restaurant, mais c’est tellement rendu difficile, c’est un fardeau, alors aussi bien faire autre chose», complète Mme Amyot. Le fait que son fils, Émile, s’envole vers l’Europe pour un long séjour a confirmé sa décision.

Danielle Amyot ajoute qu’elle a espoir pour les autres entrepreneurs qui réussiront à conclure de bons partenariats afin de diminuer les couts de main-d’œuvre et de rentabiliser leurs espaces, en offrant des services complémentaires. Elle est également ouverte aux propositions qui pourraient permettre aux Jardins de Lotus de continuer leur aventure.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est tellement triste car c'est super bon et nous nous sentons toujours les bienvenue. Encore merci Mme Amyot pour votre bon service. J'avoue que le manque de main d'oeuvre frappe énormément dans notre coin et vous comprends. ;)

    client toujours satisfait - 2019-08-08 16:31