Publicité
1 mai 2019 - 01:00 | Mis à jour : 18:14

Arrêt temporaire des opérations à l’usine F.F. Soucy

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 1

Un carnet de commandes qui peine à se remplir force la direction de l'usine F.F. Soucy de Rivière-du-Loup à procéder à un arrêt temporaire des activités à la mi-mai pour une période de 14 jours. Une véritable onde de choc a frappé le secteur industriel louperivois alors que les difficultés rencontrées par la vente de papier journal ont maintenant des répercussions jusqu’au Bas-Saint-Laurent.

Les employés ont été avisés de la situation dans une lettre qui leur a été transmise vers 16 h mardi. L’arrêt est prévu le 13 mai à 16 h et les opérations devraient graduellement reprendre à compter de 8 h le lundi 27 mai.

La missive signée de la main du directeur général de l’usine louperivoise, Patrick Blouin, estime  que la situation actuelle oblige la direction à s’ajuster rapidement face aux problèmes rencontrés. Selon ce dernier, cette décision permettra de réduire la pression sur le carnet de commandes, compte tenu de la situation particulièrement difficile du marché et de minimiser les coûts liés aux travaux d’entretien et d’amélioration annuel.

«Nous procèderons dans les prochains jours à la planification de cette période d’arrêt et ce, incluant le réaménagement des travaux d’entretien et d’amélioration annuel qui étaient initialement planifiés à la fin du mois de mai 2019», écrit M. Blouin.

Selon nos informations, cet arrêt temporaire des opérations devait être d’une durée de 24 à 48 heures. La direction aurait donc décidé de prolonger cet arrêt. Il ne s'agirait pas d'une fermeture de l'usine alors que les employés pourraient majoritairement être réaffectés à d'autres tâches. Lors de la deuxième semaine les employés syndiqués seraient renvoyés à la maison.

Les employés seront informés d’ici le 9 mai des besoins en main-d’œuvre de l’usine durant cette période. La direction a voulu se faire rassurante et se dit consciente des impacts sur ses employés. Elle souligne qu'elle analysera les possibilités pour en réduire les effets.

«Je compte sur votre collaboration afin que nous puissions compléter avec succès et aux meilleurs coûts, les travaux nécessaires à l'efficacité de l'usine qui seront à réaliser durant cette période d'arrêt des opérations», conclut le directeur général.

Papiers White Birch emploie près de 150 employés syndiqués et quelques dizaines d'employés cadres. L'usine louperovoise produit environ 265 000 tonnes métriques de papier journal et de papier pour usages spéciaux annuellement grâce à deux machines.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Du 13 au 27 mai, dans le deuxième paragraphe et de 24 à 48 heures plus loin dans l'article. Alors, c'est pour deux jours ou pour deux semaines?

    Confuse - 2019-05-01 17:50