Publicité
27 mars 2019 - 15:07

Budget fédéral 2019-2020 : des mesures bien timides pour les chômeurs

Action chômage Kamouraska se dit déçu du peu d’engagements concrets prévus au budget fédéral pour améliorer le sort des prestataires d’assurance-emploi. La réalité est particulièrement difficile pour les travailleurs saisonniers pris dans le trou noir, la période sans revenu entre la fin des prestations d’assurance-emploi et la reprise du travail saisonnier.

Aucune mesure n’a été annoncée dans le budget Morneau, malgré les ratés du projet-pilote mis en place en 2018. Même chose du côté des femmes, dont les difficultés d’accès au régime sont pourtant bien documentées par la campagne «De travailleuses à chômeuses : mêmes injustices, mêmes combats» et connues du gouvernement fédéral, estime Action chômage Kamouraska.

L’organisme tient à saluer les importants investissements annoncés par le ministre Morneau pour améliorer et moderniser Service Canada, qui en avait bien besoin, de même que le Tribunal de la sécurité sociale (TSS), créé en 2013 par le gouvernement de Stephen Harper. «Il semble que les récriminations unanimes exprimées depuis maintenant six ans contre ce tribunal aient enfin été entendues», croit Action chômage Kamouraska.

Il est aussi d’avis que l’annonce d’une nouvelle prestation de soutien à la formation d’un maximum de quatre semaines soulève quant à elle son lot d’interrogations. Cette prestation permettra aux employeurs d'inciter leurs employés à assumer les couts de leur formation de mise à niveau tout en leur imposant une baisse de revenus de 45%.

Publicité

Commentez cet article