Publicité
24 octobre 2018 - 09:06

Déjà cinq ans et plus de 9 millions de dollars en retombées

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Il fut le premier mis en service au Québec, le parc éolien communautaire Viger-Denonville a maintenant cinq ans. La MRC de Rivière-du-Loup et Innergex énergie renouvelable inc., le partenaire privé, ont accueilli une soixantaine de personnes à Saint-Épiphane le 20 octobre dernier afin de souligner cet anniversaire.

Les maires des 12 municipalités actionnaires conviennent tous aujourd’hui que ce fut un bon choix pour leurs communautés d’investir dans l’énergie éolienne. Les retombées économiques sont importantes, 9 500 000 $ ont été versés aux partenaires publics jusqu’à maintenant. De ce montant, 7.6 M$ sont allés aux municipalités actionnaires et près de 1.3 M$ a été distribué sous forme d’aide financière à des organismes du milieu. Seulement pour la Ville de Rivière-du-Loup, la somme dont elle a bénéficiée jusqu’à maintenant s’élève à 3.8 M$.

«Nous sommes très contents. Au départ on prévoyait que les retombées seraient de 1.2 M$ par année et c’est pratiquement 2 M$. C’est très important, ce sont des leviers que nous n’avions pas dans le temps», a commenté Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup. Il a également noté que plus de 200 000 $ sont versés chaque année aux propriétaires terriens où sont situées les éoliennes ou pour des droits de passage.

La MRC de Rivière-du-Loup a pu aider de nombreux organismes sur son territoire en appuyant financièrement des projets autant économiques, culturels, récréotouristiques que sociaux. Outre le Fonds éolien Viger-Denonville depuis 2012, elle bénéficie aussi cette année du Fonds éolien Nicolas-Riou et Roncevaux. Au total, la MRC a versé près d’un million et demi de dollars aux organismes de son territoire. Avec tous les parcs éoliens dans lesquels la MRC de Rivière-du-Loup est impliquée comme partenaire financier, les retombées économiques devraient se chiffrer dans les prochaines années entre 2.5 et 3 M$ par année.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Pourquoi ne pas dire les choses comme elle le sont ?
    Ce sont 9 millions de dollars en subventions de la part de la population du Québec.

    À ce compte, on pourrait faire la même chose dans tous les domaines.
    On ne créé pas de richesse à pelleter de la boucane!

    Outch !

    Jules... ben oui Jules - 2018-10-24 17:57