Publicité
4 juillet 2018 - 15:53 | Mis à jour : 15:56

Biométhanisation: les deux dernières étapes du procédé relancées à la fin juillet

Toutes les réactions 9

Le démarrage des deux dernières phases de production à l'usine de biométhanisation de rivière des Vases à Cacouna, le 16 juin, a permis d'observer une problématique au niveau de l'azote lié au refroidissement du processus de purification et de liquéfaction. Par conséquent, la mise en opération complète de l'usine est reportée à la troisième semaine de juillet.

L'information a été confirmée par le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé. «Après consultation avec nos spécialistes, il a été convenu d’installer un retour afin de compléter le refroidissement permettant la purification et la liquéfaction.»

Les travaux seront effectués d'ici les deux prochaines semaines. «(...) les équipes seront mobilisées pour effectuer les tâches préalables au redémarrage. Les spécialistes américains seront de retour à la troisième semaine de juillet afin de relancer le procédé et terminer la mise en opération complète», a souligné M. Lagacé.

Il a été déterminé à l'usage que le degré de refroidissement n'était pas atteint. Sans un refroidissement adéquat, la purification et la liquéfaction ne peuvent s'effectuer correctement. Les spécialistes vont donc procéder à l'ajout d'équipement permettant une recirculation de l'azote afin d'atteindre le degré de refroidissement requis.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • je vais alumer ta chandelle bibit le maires de lisle verte a demissioner avant la fin de sons mandat mrs morin avait une petite job pour lui biogaz yes et puis directeur ecole musiques riviere du loup li sait meme pas jouer de la cuillere 2 job bypasser par morin a tinamis mes ca dans ta pipes les fautes sont plus hauts placer gaaaagazzzzzzzz

    gagaz - 2018-07-08 19:42
  • @ gagaz
    Une petite remarque gagaz, votre français fait pitié. C'est presque incompréhensible votre commentaire.

    Bibi-O-Gagaz - 2018-07-08 16:29
  • La ville de St-Hyacinthe fait de la biométhanisation avec les résidus des bac bruns. Tout leur véhicule municipaux sont convertis au gaz naturel et vendent le surplus du gaz à Gaz Métropolitain. Pourquoi Riviere du Loup à autant de difficulté à mettre ce projet en branle depuis si longtemps si celà ce fait déjà ailleurs.

    Mike - 2018-07-06 13:03
  • saver vous quecelui qui dirige ce site est ancien maire de lisle verte qui a ete mis en place par le maires morin de riviere du loup saver vous que les residu compostage il paye un agriculteur de lisle verte pour les ramaser composte gratuis en plus il le paye pour ca saver vous que ce poste de directeur a jamais ete aficher pour il la eu par petit namis ilconnait rien de rien en la matiere bio gaz

    gagaz - 2018-07-05 19:58
  • Ça me fait penser au projet d'éoliennes de Nicholas rioux
    550 millions,une forêt détruite,
    Les coûts de l,entretien ,aménagement fait par des gens de l,extérieur
    M.lagace j'en ai plus confiance...désolée

    Jen - 2018-07-05 18:35
  • Bonjour , je crois que ça s’en vient pour la production. M. Lagacé , malgré ses mauvaises prédictions, est une personne très crédible. Il ne faut pas parier contre lui ,,, à moin qu’il se présente au élection provincial pour le partie Québécois.
    Je pense que la production arrive sauf que des problèmes malheureusement il va toujours y en avoir. C’est très mal parti pour notre usine car nous avons déjà en date du 30 décembre 2016,, +/-3,3 millions de dettes + le déficit de 2017 qu’on ne dit pas qui est de 100000 par mois minimum donc = 1,2 millions supplémentaires et on doit additionner cette Année jusqu’a juillet +700000 + les reparation et remplacement ,les spécialistes, ect ,,donc je dit un montant approximatif pour m’amuser =250000??? Pour un total de ,,,,, 5 millions cent mille!!!!

    Stratégie de là sandwich ,, cacher des mauvaise nouvelles avec des bonnes(nous sommes les premiers et voilà la goutte )
    Ensuite ,, ça sera facile pour la SEMER de rouler sa bosse , comme de directeur général de l’usine qui roule en Gros camion style Hummer et qui prône l’environnement.
    On doit montrer l’exemple avant de faire la moral en monde ,,, merci à infodimanche

    Youssou - 2018-07-05 12:40
  • M. Drouin, est-il possible de connaître le coût de ce projet depuis sa construction ? Et maintenant le coût d'exploitation de cet usine et qui paient pour cela ?

    Un payeur de taxessss - 2018-07-04 18:46
  • Le pire c'est que personne n'est imputable, tout le monde autour de ce projet continue de faire sa petite affaire sans risque de devoir rendre de vrais comptes! Peut-être que des changements feraient avancer le tout dans le bon sens!!!! Mais nous sommes loin d'un modèle de performance dans le domaine municipale et des MRC!

    Impensable - 2018-07-04 17:27
  • Pourquoi ne pas faire comme les très grandes villes Gatineau, Sherbrooke), du COMPOSTAGE.
    Cette usine là, tant qu'à moi, c'est un gouffre financier. Ca va faire cher la goutte qui va sortir de là. Ca va être un très bon cellier.
    On va leurs donner encore un peu de temps, 1 an ou plus! Faut être réaliste.

    Christian - 2018-07-04 16:29