Publicité
29 mai 2018 - 11:00 | Mis à jour : 11:08

Première pelletée de terre pour la Coop Agriscar à Trois-Pistoles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Un premier pas a été franchi vers la construction du grand complexe hôtelier à Trois-Pistoles, au carrefour des routes 293 et 132. La Coop Agriscar a procédé le 29 mai à la première pelletée de terre de la construction de son nouvel édifice commercial, situé au 680, rue Jean-Rioux.

«C’est la relocalisation du centre administratif, qui se trouve au 25, rue Pelletier et qui se sera au 2e étage (de la nouvelle construction). Nous aurons aussi une nouvelle station-service sous la bannière Shell et un dépanneur Super Soir. Écotone sera également relocalisé dans ce bâtiment et d’autres espaces en location seront disponibles», explique Marco Dumais, directeur général de la Coop Agriscar.

L’intersection des routes 132 et 293 est un emplacement stratégique pour l’installation de cette nouvelle construction, qui nécessite un investissement de 2 M$. Lors de l’acquisition du magasin Home Hardware situé au 412,  rue Jean-Rioux en 2016, la Coop Agriscar avait déjà des plans pour ce site, qu’elle souhaitait revitaliser. La nouvelle construction sera d'une superficie de 8 100 pieds carrés au rez-de-chaussée et de 3 000 pieds carrés à l'étage. 

À ce nouveau bâtiment pourrait se greffer éventuellement l’important projet de complexe hôtelier que le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, avait abordé à quelques reprises lors de la dernière campagne électorale municipale. 

«L’hôtel se trouverait où il y a un boisé actuellement, vers l’ouest de la rue Jean-Rioux. Ensuite, un peu plus loin, on projette la construction de la salle multifonctionnelle. Présentement, avec la Coop Agriscar, c’est l’étape numéro un (…) Les deux autres étapes qu’il reste à franchir, c’est une salle multifonctionnelle qui sera la propriété de la MRC des Basques et l’hôtel, qui sera une propriété privée. L’une ne va pas sans l’autre», explique M. Rioux.

De son côté, la Coop Agriscar est bien consciente qu’elle permet à la Ville de Trois-Pistoles de faire premier pas considérable vers la réalisation de ce projet touristique d’envergure. «Les deux commerces ensemble, ce serait un plus pour nous deux. Ce serait gagnant à la fois pour notre dépanneur et notre station-service, de même que pour l’hôtel et le centre des congrès», souligne le président de la Coop Agriscar, Vallier Chouinard.

L’hôtel de 50 chambres souhaité par le maire Jean-Pierre Rioux, représente des investissements d’environ 6,5 M, et le projet de salle multifonctionnelle est évalué pour le moment à 2,5 M$. Ce dernier estime que l’une des étapes majeures à franchir est l’acceptation par les élus de la construction de la salle multifonctionnelle à la MRC des Basques. Une rencontre aura d’ailleurs lieu en aout à ce sujet.  M. Rioux souhaite ainsi attirer des promoteurs en leur présentant un lieu où des attraits sont déjà présents pour s’y amarrer.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Très bonne nouvelle des nouveau emploie dans la raygion

    Claude Gagnon - 2018-05-30 21:14