Publicité

14 septembre 2015 - 06:33

Des employeurs étudiants conciliants

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Rivière-du-Loup – Trois entreprises de la région se sont jointes au Cégep de Rivière-du-Loup, à la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup et à la Chambre de commerce de Rivière-du-Loup afin de faire la promotion d’un tout nouveau programme de conciliation études-travail chez les jeunes lancé le jeudi 10 septembre.

Les propriétaires de l’Hôtel Universel, du McDonald’s et du Top Zone de Rivière-du-Loup s’engageront à donner à leurs employés étudiants des horaires ne dépassant pas 20 heures par semaine et compatibles avec leurs disponibilités. «Je travaillais déjà de cette manière, avec le début de chaque session, je demandais les horaires des employés. C’est la concrétisation de ce qui était déjà enclenché», a expliqué Marjolaine Lebel du magasin Top Zone. Cette entreprise engage huit employés étudiants.

Le directeur général du Cégep de Rivière-du-Loup, René Gingras, affirme qu’un contrat d’adhésion au programme est signé entre la Chambre de commerce et les étudiants. «On offre la reconnaissance aux employeurs qui favorisent la réussite et la diplomation de leurs employés.» Les employeurs conciliants bénéficieront de visibilité supplémentaire à l’intérieur des établissements scolaires, affirmant qu’ils sont conciliants.

La directrice générale de l’Hôtel Universel, Joanna Lortie, estime que tout est dans la communication. «Il y a des plages horaires offertes selon les demandes de nos employés étudiants et on y va avec ce qu’ils recherchent. Nous disposons de plusieurs quarts de travail et de plusieurs départements diversifiés», a-t-elle clarifié. Environ 20% des employés de cette entreprise sont des étudiants.

Ce sont 80% des employés du McDonald’s de Rivière-du-Loup qui sont des employés étudiants. Le propriétaire Richard Juneau souligne que ce sont eux qui bâtissent leurs horaires. «On leur rappelle que leur priorité doit être fixée sur les études, et on les encadre dans ce sens. C’est notre responsabilité en tant qu’employeur.»

Le processus de recrutement des entreprises à l’intérieur du programme de conciliation études-travail est par ailleurs toujours en cours à la Chambre de commerce de Rivière-du-Loup.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article