X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Nikole DuBois publie un livre sur le programme Antidote

Chargement du vidéo
durée 24 mai 2013 | 17h01
  • Mario Pelletier
    Par Mario Pelletier

    Journaliste

    Voir la galerie de photos

    Témiscouata-sur-le-Lac – Le 23 mai dernier, Nikole DuBois, la créatrice du programme Antidote, a lancé son livre qui se veut une métamorphose de l’entreprise d’économie sociale Les formations Antidote Monde, fermée l’été dernier. En fait, l’ouvrage « Antidote, un trousseau de clés » devient le nouveau véhicule pour continuer la route.

    Vous continuerez d’entendre parler d’Antidote puisque l’organisme laisse dans son sillage plus de 150 éclaireuses (agentes multiplicatrices) actives au Québec, une sur cinq au Bas-Saint-Laurent.



    Le programme Antidote a 30 ans et l’entreprise d’économie sociale Les formations Antidote Monde 14 ans. Au cours de ses 30 années d’existence, le programme Antidote a formé 1 528 éclaireuses et antidoté des milliers de femmes. De façon conservatrice, on évalue qu’environ 2000 femmes s’antidotent annuellement. Une femme sur cinq est antidotée au Témiscouata et les 17 régions du Québec ont été sillonnées.

    « Je n’ai pas d’objectif en terme de nombre d’exemplaires, ce qui est important c’est le rayonnement éducatif », a souligné Mme DuBois. Dans son livre, l’auteure donne un legs avec six clés maîtresses, des clés utilisables tant dans sa vie personnelle que collective. Nikole DuBois y raconte également l’histoire d’Antidote : son origine, son concept, son développement, son rayonnement, son impact et son avenir. Le tout est appuyé par de nombreux témoignages, ponctué de brides d’actualité et croisé à l’histoire de sa créatrice, arrivée au Témiscouata dans les années 70.

    Créé au Témiscouata par une femme dynamique, Antidote ne disparait pas, il poursuit son cheminement. Les formations Antidote Monde devient Antidote Sans Frontières.
    Soulignons finalement que le livre de Nikole DuBois est disponible auprès de l’auteure, aussi en librairie et en bibliothèque sur demande.


     

    commentairesCommentaires

    3

    • SD
      Steve D
      temps Il y a 10 ans
      Bravo Nikole et vive la mondialisation !
    • D
      Diane
      temps Il y a 7 ans
      bonjour, je suis une amie-fermière qui a assisté à votre belle présentation aujourd'hui. Malheureusement, je n'ai pu acheter votre livre. J'aurais aimé en avoir 4 : 1 pour moi, 1 autre pour ma fille de 40 ans; 1'autre pour ma belle-soeur qui a toujours défendu l'autonomie des femmes et un dernier que j'aimerais faire tiré parmi mes membres présentes de la fédération 15 à notre journée d'automne. Pouvez-vous comler ma demande ?
    • LGM
      louise guay meunier
      temps Il y a 7 ans
      bonjour Nikole. malheureusement je n'ai pu acheter votre livre hier lors de votre conférence pour notre association CFQ hier à Rivière-du-loup. Est-ce préférable de vous en faire la demande ou d'aller directement dans une librairie? J'ai apprécié votre conférence. Merci de nous avoir donné les grandes lignes du programme Antidote..
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 avril 2024 | 15h08

    Saint-Simon-de-Rimouski intentera une poursuite au civil

    Victime d’une fraude de 305 000 $ entre 2020 et 2022, la Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski a finalement mandaté une firme d’avocats de Québec afin qu’elle entame des démarches juridiques dans ce dossier. Les élus ont récemment adopté une résolution afin d’intenter une poursuite au civil contre une ancienne employée.  Le maire Denis Marcoux ...

    17 avril 2024 | 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    17 avril 2024 | 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...