Publicité

11 septembre 2012 - 16:44

Chanoine-Beaudet devient la 1re école entrepreneuriale du Bas-Saint-Laurent

Saint-Pascal - L’École secondaire Chanoine-Beaudet de Saint-Pascal a été choisie pour devenir une école entrepreneuriale. Elle est la seule institution secondaire retenue au Bas-Saint-Laurent et fait partie des dix écoles ciblées au Québec, dans le cadre de cette mesure gouvernementale.

La direction entrepreneuriale prise par l'école s'est amorcée avec la rentrée scolaire. Chanoine-Beaudet n'en est toutefois pas à ses premiers balbutiements en matière entrepreneuriale. Il n'y a qu'à penser à la mini-entreprise et à Claudie-O, ou encore, à la Course Claudie-Ouellet et le Tournoi d'improvisation, comme le mentionnait Yannick Beauvais, directeur de l’école.

Aussi, était offert aux élèves de 4e secondaire un cours de sensibilisation en entrepreneuriat. Cette année, ce sont les 350 élèves qui développeront leur fibre entrepreneuriale au cours de leur formation.

Modèles

Chanoine-Beaudet est appelé à développer son propre modèle d'éducation entrepreneuriale en étroite collaboration avec le Réseau québécois des écoles entrepreneuriales et environnementales (RQÉEE).

« Nous devons prendre le temps d’outiller l’équipe-école, de développer des partenariats, tant à l’interne qu’à l’externe, et d’aller chercher les ressources dont nous aurons besoin pour atteindre nos objectifs », d’ajouter M. Beauvais.

« Comme pour les neufs autres écoles, Chanoine-Beaudet sera un modèle pour le Québec en traçant la voie pour les autres écoles secondaires », de mentionner Jean-Sébastien Reid, directeur du développement pédagogique pour le RQÉEE.


Photo: Tommy Lavoie

Selon Geneviève Soucy, directrice adjointe de l’école secondaire, le projet sera intégré dans toutes les facettes de la vie de l’école. « Avec nos élèves, dit-elle, nous parlerons d’entrepreneuriat artistique, caritatif, coopératif, communautaire, culturel, écologique, économique, politique, social, sportif, etc. ». Le but n'est pas de faire de chaque élève un entrepreneur, mais bien de développer des compétences et des valeurs s'y rattachant.

« Nous désirons les outiller [...] en vue d’en faire des personnes à part entière, des citoyens responsables impliqués dans leur communauté. Pour ce faire, nous miserons encore plus sur les attitudes et valeurs de la culture entrepreneuriale : la confiance en soi, la créativité, l’effort, la persévérance, l’autonomie, le sens des responsabilités, l’initiative, la débrouillardise, l’esprit d’équipe et la solidarité », d'ajouter Mme Soucy.

Dans les années à venir, selon Mme Monic Vézina, directrice du Service de l’adaptation scolaire et des services éducatifs complémentaires de la Commission scolaire, Chanoine-Beaudet devrait être en mesure de remettre à ses finissants un D.E.S. Entrepreneurial.

Collaboration : Tommy Lavoie, LePlacoteux.com

Publicité


Publicité

Commentez cet article