Publicité

7 juin 2012 - 23:05

Des vélos en libre-service à Rivière-du-Loup

Toutes les réactions 4
Rivière-du-Loup – C’est sur les lieux d’un premier point de service que la Ville de Rivière-du-Loup a lancé mercredi son tout nouveau concept de vélos communautaires en libre-service offert gratuitement à ses citoyens, mais également aux touristes de passage.

En cette année de lancement, deux points de service sont mis en place à Rivière-du-Loup, le premier étant situé sur le site du Parc du Campus-et-de-la-Cité, à proximité de Tourisme Rivière-du-Loup, et le deuxième au camping municipal de la Pointe.

La coordination du prêt de vélos sera assurée par les préposés à l’accueil à l’OTC et au camping municipal, qui remettront une clef à l’utilisateur en échange du dépôt d’une pièce d’identité.

À l’origine du projet, la Ville entretenait le souhait d’offrir une deuxième vie aux vélos récupérés au fil du temps par la sécurité publique. C’est ainsi qu’elle a conclu une entente avec Vélo Maniac, une jeune coopérative de revalorisation de vélos usagés lancée à l’automne 2011 à l’école Paul-Hubert de Rimouski.


Des représentants d'organismes partenaires du projet : Louise Arsenault, enseignante à l’école Paul-Hubert de Rimouski, Benoit Ouellet, du Service des loisirs, Michel Morin, maire de Rivière-du-Loup, Jean-Jacques Minville, conseiller municipal et Monique Dionne, directrice générale de Tourisme Rivière-du-Loup.
Photo : Hugues Albert


Dans le but d’encourager la persévérance scolaire et lutter contre le décrochage, cette coopérative met à contribution des élèves inscrits au programme préparatoire au travail, à ce projet d’entreprise. À ce jour, ils ont contribué à revaloriser plus d’une centaine de vélos, dont une vingtaine constitue la flotte des vélos en libre-service disponibles à Rivière-du-Loup. Tous les autres sont distribués aux jeunes et organismes communautaires de la région qui n’auraient pas les moyens de s’en procurer autrement.

Selon Benoît Ouellet, directeur du Service loisirs, culture et communautaire, « la mise en place d’un tel service implique la collaboration de partenaires dont je tiens à souligner la précieuse collaboration, soit le Réseau d’observation de mammifères marins (ROMM) qui assure la gestion du camping municipal, Tourisme Rivière-du-Loup, la jeune coopérative Vélo Maniac, ainsi que Co-éco qui a travaillé en très étroite collaboration avec le Service de l’environnement et du développement durable de la Ville de Rivière-du-Loup à monter le financement du projet. »

Pour les citoyens et les touristes


Pour sa part, Monique Dionne, directrice générale de Tourisme Rivière-du-Loup soutient : « En plus de rejoindre une part importante de la population louperivoise, le projet d’acquisition et d’installation de matériel pour des vélos en libre-service à Rivière-du-Loup rend accessible à la clientèle touristique, qui abonde plus particulièrement en saison estivale, des vélos à des emplacements stratégiques, dont à l’OTC. »

D’autres points de service pourraient s’ajouter éventuellement, de même que la possibilité d’effectuer des prêts à long terme pour des entreprises ou des lieux publics intéressés à rendre des vélos disponibles à leurs employés ou clientèle.

La réalisation de ce projet est rendue possible grâce à un financement de 5 750 $ obtenu du Fonds Éco IGA, qui encourage les initiatives environnementales et les projets de développement durable partout au Québec. Ce financement a permis de couvrir les coûts d’acquisition de supports à vélos, des ancrages nécessaires à leur fixation, l’installation, ainsi que les cadenas et les casques de protection. Pour sa part, la Ville a investi 12 000 $, principalement pour la construction des abris.




Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo! En tant que coordonnateur de Bécik Jaune Lanaudière, je suis heureux de voir la naissance d'un tel service. Je ne sais pas si c'est votre organisme qui avait pris l'info l'automne dernier, peu importe c'est qu'un tel service se répande dans notre beau Québec! BRAVO BRAVO ET BRAVO ENCORE. En passant, 5 villes déjà dans Lanaudière, faites des petits vous aussi!!!!!

    Pierre Vachon - 2012-06-08 11:18
  • Je vous félicite , très bonne initiative, ceux qui n'ont pas de vélo pourront une fois de temps en temps se prévaloir d'un bike sans frais afin de s'amuser avec d'autres personnes ou tout simplement faire son exercice , en plus les vacanciers en profiterons pour visiter une partie de notre belle ville ..Comme je demeure en face du parc je vais surement aller faire l'essaie de ses vélos dans notre beau parc qui en passant est de plus en plus apprécier des résidents ,,,Merci à la ville Beaux projets...

    Danielle Lepage - 2012-06-08 00:18
  • C'est tellement une bonne idée !!!!!!!

    Cabano - 2012-06-07 19:37
  • Bravo! C'est vraiment une bonne idee, les touristes seront certainement ravis, les citoyens aussi! Pour avoir voyage dans divers villes dans le monde, ce type de service (ex: Bixi ou autre) est tres apprecie...esperons que les usagers seront respectueux sur le materiel

    JB - 2012-06-07 13:15