X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Téléphonie IPpour la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup

durée 18 août 2010 | 11h24
  • Rivière-du-Loup — Depuis déjà quelques mois, le service des technologies de l’information et des communications (STIC) de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup oeuvre à la mise en place de la téléphonie IP dans ses établissements et ses centres.

    Ces travaux, qui nécessiteront des investissements de quelque 450 000 $, permettront à la commission scolaire de moderniser son réseau téléphonique tout en faisant des économies significatives à long terme, notamment en regard des appels interurbains. Ils permettront, par ailleurs, d’améliorer la qualité des services de télécommunication tant à l’interne qu’à l’externe.

    De nouveaux numéros de téléphone seront alloués au cours des prochains mois à plusieurs établissements. Il sera dorénavant nécessaire de composer un numéro de poste pour joindre directement une personne ou un service. Les changements s’effectueront en deux phases. Le déploiement s’amorcera le 23 septembre 2010 avec le centre de services de Rivière-du-Loup et le centre d’éducation des adultes (CEA), point de service de Rivière-du-Loup. Suivront quelques mois plus tard, soit en décembre, les écoles primaires et secondaires ainsi que les autres édifices.

    Fait à noter, le Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir n’est pas concerné par ces travaux de modernisation ; leur réseau téléphonique a été renouvelé au cours des dernières années.

    Soulignons par ailleurs que ce ne sont pas tous les établissements qui verront leurs numéros de téléphone modifiés.

    Un plan d’action a été mis en place pour faciliter la transition auprès du personnel de la commission scolaire, des élèves, des parents, des clients, des fournisseurs, des contribuables, des partenaires de même que des membres de la communauté : messages automatisés précisant les numéros de remplacement, lettre d’information, service de dépannage en ligne, etc. Par ailleurs, la section Qui fait quoi qui contient les numéros téléphoniques des écoles et des centres, section accessible à partir de la page d’accueil de la toile de la commission scolaire, sera mise à jour au fur et à mesure que les changements s’effectueront. Une fois connus, les nouveaux numéros seront publiés en ligne.

    Notons en terminant que le STIC soutient les activités pédagogiques et administratives de la commission scolaire. Il a notamment comme préoccupation de permettre à tous les élèves d’avoir accès à des équipements informatiques performants afin qu’ils aient les meilleures chances de réussite tout au long de leur parcours. Il assure aussi le bon fonctionnement du réseau de fibres optiques et la gestion de l’infrastructure informatique qui regroupe près de 3 000 ordinateurs et serveurs.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 12h39

    Plus de 369 M$ en investissements routiers au Bas-Saint-Laurent

    Le gouvernement du Québec a annoncé un investissement de 369 412 000 $ pour les deux prochaines années dans les réseaux de transport routier de la région du Bas-Saint-Laurent. Cette somme permettra la réalisation de chantiers d’un bout à l’autre du territoire, en plus du lancement de travaux attendus au KRTB.  L’annonce a été faite à Cacouna, le ...

    Publié à 9h24

    Tables de réflexion sur l’avenir de la forêt : les partenaires nationaux se réunissent à Québec

    La tenue de la Rencontre nationale a achevé la vaste démarche des Tables de réflexion sur l’avenir de la forêt, entamée le 13 février par la ministre des Ressources naturelles et des Forêts et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, Maïté Blanchette Vézina.  Pour l’occasion, ...

    Publié à 6h56

    Parler des inégalités pour un virage numérique sans fractures

    L’ABC des Portages a tenu une rencontre d’information avec ses partenaires sur le virage numérique et ses fractures, le 11 avril. Le phénomène, appelé à se développer à vitesse grand V dans les prochaines années, ne tient pas compte des personnes déjà dans des situations précaires, selon l’organisme communautaire en alphabétisation. «Le virage ...