X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Plus de 40 ZAP fonctionnelles au Bas-Saint-Laurent

durée 29 juillet 2010 | 11h20
  • Bas-St-Laurent – Depuis mars dernier, plus de 40 zones d’accès public (ZAP) sans-fil gratuit à Internet sont fonctionnelles dans les huit MRC du Bas-Saint-Laurent. Près d’une trentaine d’autres demandes sont en traitement ou sur le point d’être confirmées, notamment pour l’alimentation de parcs publics dans les diverses MRC bas-laurentiennes.

    À la suite des annonces du 22 juin dernier, de nouvelles ZAP ont été mises en place dans les édifices municipaux de Dégelis, de Saint-Juste-du-Lac et de Squatec, au CLD de la région de Rivière-du-Loup et au Café du clocher de Kamouraska. Z.A.P. Bas-Saint-Laurent a également lancé la phase 3 du déploiement de son réseau afin de desservir des infrastructures extérieures.

    Ainsi, quatre ZAP ont été mises à la disposition des vacanciers et des plaisanciers à la marina de Rimouski, à la marina de Notre-Dame-du-Lac, au camping de Notre-Dame-du-Lac et sur le site Chalets et camping du Sous-bois de l’Anse à Saint-Juste-du-Lac.

    Ces installations ne limitent pas le rayonnement du signal sans-fil à leurs seuls bâtiments. Dans le cas de la marina de Rimouski, l’accès sans-fil gratuit à Internet s’étend également aux quais et aux terrains adjacents. Au camping de Notre-Dame-du-Lac, une répétitrice a été installée pour accroître la portée du signal aux emplacements situés sur le terrain.

    De nouvelles ZAP

    Au cours des prochaines semaines, il est question de procéder à l’installation de nouvelles ZAP à l’édifice municipal de La Rédemption, dans les parcs des Vétérans, de l’Hôtel-de-Ville et de la Gare à Rimouski, à la bibliothèque Françoise-Bédard, au parc Blais et à l’espace Bon-Pasteur de Rivière-du-Loup, ainsi qu’au bureau d’information de Tourisme Rivière-du-Loup. Le camping municipal de Rivière-du-Loup est aussi dans la mire de Z.A.P. Bas-Saint-Laurent.

    Depuis son lancement officiel en mars 2010, le réseau Z.A.P. Bas-Saint-Laurent compte déjà plus de 2 500 utilisateurs valides, ayant inscrit et confirmé un compte d’usager. Ainsi, plus de 2 500 personnes ont navigué gratuitement dans Internet à partir des ZAP en fonction dans les huit MRC du Bas-Saint-Laurent.

    Pour les responsables de Z.A.P. Bas-Saint-Laurent, cela confirme non seulement l’intérêt mais aussi le caractère essentiel et concurrentiel de l’accès sans-fil gratuit à Internet pour la clientèle et les visiteurs de passage dans les lieux publics de la région.

    Les entreprises, commerces et organismes intéressés à offrir une ZAP à leur clientèle et à profiter ainsi d’un achalandage supplémentaire doivent en faire la demande à l’adresse [email protected]. Les utilisateurs peuvent ouvrir un compte gratuitement en consultant le site Web www.zapbsl.org.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    2 mars 2024 | 16h15

    Revenu Québec fournit des précisions concernant l'envoi de notifications

    Revenu Québec informe les citoyens qu'il utilise toujours des moyens sécurisés pour communiquer des renseignements confidentiels aux contribuables. Il ne demande jamais de renseignements personnels par courriel ou par texto et n'offre jamais de remboursement ou de virement par l'entremise de ces moyens de communication. Comme plusieurs grandes ...

    2 mars 2024 | 13h17

    Appels de projets pour deux programmes de la MRC de Kamouraska

    La MRC de Kamouraska lance deux derniers appels de projets dans le cadre du Programme de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie et du Programme de soutien aux projets innovants du secteur bioalimentaire du Kamouraska. Ces appels de projets visent la clientèle des OBNL œuvrant des domaines social, culturel, touristique, ...

    2 mars 2024 | 6h54

    Mettre ses mots au service des autres

    Si l’on vous dit qu’il existe un service de proximité qui vous aide à rédiger et à réviser des lettres, à remplir divers formulaires ou encore, à écrire des biographies? L’amoureuse des mots et de la langue française, Corine de Repentigny, porte le titre d’écrivaine publique depuis peu de temps. Un métier qui lui permet de prêter sa plume aux ...