Publicité
2 avril 2009 - 00:00

Tous unis pour offrir une deuxième vie à la chapelle

Un groupe de personnes de la région des Basques s’est donné une louable mission, celle de sauver la chapelle funéraire construite en 1889 par Hubert Morin. Denise Côté, Gilbert Bélisle, Léonard Morais, Gilles Nadeau, François Parent et Benoît Viel veulent ainsi amasser tout près de 50 000 $ pour sauvegarder ce bâtiment religieux, historique et patrimonial.

La présidence d’honneur de cette campagne de financement a été confiée à l’homme d’affaires Gaston Rioux. Grâce à votre aide, cette petite chapelle sera déménagée à la grève de Fatima, un site de prière et de contemplation, œuvre de l’Assemblée Notre-Dame-des-Neiges des Chevaliers de Colomb de Trois-Pistoles.

Depuis quelques semaines déjà, Info-Dimanche vous met au parfum de ce projet qui vise à sauver un témoin de l’histoire des gens de Trois-Pistoles. Cette fois, le journal a assisté au lancement officiel vendredi dernier de la campagne de financement dont l’objectif est d’amasser un minimum de 47 500 $ avant le 30 avril. Président d’honneur de cette opération, Gaston Rioux a accepté avec fierté de se joindre au comité puisque ce bâtiment lui rappelle de nombreux souvenirs notamment puisque cette petite chapelle était située à proximité de chez lui lorsqu’il était enfant. M. Rioux souhaite également redonner une deuxième vie à ce bâtiment qui permettra de léguer à nos enfants un lien avec le passé. Il est également d’avis qu’il n’y a pas de meilleur endroit que le site de Fatima pour ce grand déménagement.

Toute cette grande opération déménagement et relocalisation nécessite un montant avoisinant les 50 000 $. Déjà, selon Gilles Nadeau, 23 000 $ ont été recueillis dont 12 000 $ provenant d’un homme d’affaires originaire de Trois-Pistoles et aujourd’hui décédé, Jean-Guy Côté. Avant sa mort, ce dernier a légué 12 000 $ à la Corporation du patrimoine et du tourisme religieux des Trois-Pistoles afin de faire l’acquisition de cette chapelle.

De plus, quelque 35 000 $ sont nécessaires pour l’acquisition du terrain, le déménagement de la chapelle, pour lui redonner son air de jeunesse et pour assurer tous les frais reliés à ce projet. La Fromagerie des Basques agit à titre de partenaire majeur de cette campagne. Au cours des prochaines semaines, tous seront appelés à se joindre à ce mouvement pour sauver et mettre en valeur ce joyau patrimonial.

Le comité de sauvegarde voudrait bien recueillir cet argent avant le 30 avril afin de réaliser toutes les étapes nécessaires ce printemps. On souhaite ainsi que tout soit terminé avant la neuvaine en l’honneur de la Vierge Marie qui se tient au mois d’août sur le site de Fatima. Très impliquée dans ce projet qui lui tient à cœur depuis quelques années, la présidente du comité, Denise Côté nous a rappelé que cette initiative permettra également d’augmenter la visibilité et la fréquentation du site de Fatima tout en laissant aux générations futures le témoignage de la foi de leurs ancêtres et un héritage à partager. 

Publicité

Commentez cet article