Publicité

6 décembre 2008 - 00:00

Méfiez-vous de la glace noire

Le ministère des Transports du Québec met en garde les usagers de la route contre les risques que présente la glace noire sur nos routes, principalement lorsque la température avoisine le point de congélation. Ce phénomène donne des conditions routières imprévisibles et exige une très grande vigilance de la part des conducteurs.

Contrairement à la plupart des verglas, la glace noire est souvent peu visible, car elle est très mince et ne reflète pas la lumière. L’automobiliste, lorsqu’il regarde la route, a l’impression de voir une chaussée sèche ou légèrement mouillée. Le meilleur moyen de s’en prémunir en période hivernale consiste donc à ralentir, même par temps doux et malgré l’absence de neige sur la chaussée.

Il est conseillé, dès que l’on prend la route, de faire un test de freinage à vitesse réduite, dans un endroit sécuritaire, afin de vérifier l’adhérence des pneus et d’adapter sa conduite en conséquence.

La glace noire peut se trouver partout. Elle se forme aussi bien au coin d’une rue de centre-ville que dans une courbe d’une autoroute. Toutefois, on doit s’en méfier principalement lorsque l’on circule près des cours d’eau et sur les structures surélevées comme les ponts et ponts d’étagement.

Les parois rocheuses, les arbres ou les nuages qui font de l’ombre sur la route et le peu de vent sont au nombre des facteurs qui concourent à la formation de la glace noire. Ainsi, le simple fait de circuler en voiture la nuit ou aux petites heures du matin devrait inciter les automobilistes à ralentir.

En terminant, le ministère des Transports vous invite à la prudence sur les routes du Québec et à planifier vos déplacements en toute sécurité en communiquant avec Québec 511 Info Transports. Il suffit de composer 5 1 1 ou de vous rendre sur le site Web au www.quebec511.gouv.qc.ca.

Publicité


Publicité

Commentez cet article