X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Avenir de trois bâtiments religieux 

La Corporation du patrimoine religieux de Rivière-du-Loup s’inquiète de la possible vente à un promoteur privé 

durée 9 juillet 2024 | 06h44
  • La Corporation du patrimoine religieux de Rivière-du-Loup s’inquiète de la possible vente de trois édifices religieux à un promoteur privé. Elle espère par ailleurs s'associer dans les prochaines semaines avec un partenaire sérieux qui lui permettrait de déposer sa propre offre d’achat pour l’église Saint-François-Xavier. 

    En raison de son statut privilégié dans ce dossier, la Corporation a de fait obtenu de la Fabrique de Rivière-du-Loup un délai supplémentaire pour trouver des collaborateurs qui souhaitent se joindre à un projet de protection et de reconversion de cette église fermée depuis 2020. L’organisme a jusqu’au 9 août pour soumettre une offre. 

    «Nous sommes pris dans un échéancier très serré, mais nous lançons un appel à l’aide aux organismes ou entreprises qui ont à cœur la sauvegarde de cette église. Nous cherchons des partenaires financiers qui pourront investir pour effectuer les travaux urgents ou qui sont admissibles à des subventions pour le faire. Nous pourrons ensuite prendre le temps nécessaire pour développer un réel projet porteur à partir des besoins du milieu», explique la présidente, Suzanne Michaud. 

    Une démarche parsemée d’obstacles 

    Depuis la mise en vente des bâtiments à l’automne 2023, la Corporation du patrimoine religieux de Rivière-du-Loup a multiplié les actions pour assurer l’avenir et l’intégrité patrimoniale de l’église de la rue Delage. Après avoir commandé et reçu une étude de préfaisabilité de requalification et de conversion des espaces au cours de l’hiver, elle a réalisé au printemps un blitz de rencontres pour faire avancer un important projet en collaboration avec des instances publiques.  

    Ce projet n’ayant malheureusement pas abouti, l’organisme sans but lucratif a ensuite manqué de temps pour partir à la recherche d’autres partenaires. La rigidité des programmes gouvernementaux de subventions a également ralenti ses démarches. 

    «Des défis énormes» 

    Le dépôt d’une offre par un promoteur privé, annoncé par la Fabrique de Rivière-du-Loup la semaine dernière, lui a coupé l’herbe sous le pied. Cette offre d’achat étonnante de l’église de Saint-Ludger, de l’église Saint-François-Xavier et du presbytère de l’église Saint-Patrice préoccupe grandement la Corporation.  

    «Nous ne connaissons pas l’acheteur potentiel, mais nous connaissons très bien les défis auxquels il fera face. Nous sommes sceptiques quant à la capacité pour l’acheteur d’aller de l’avant avec la rénovation de ces bâtiments, imposants et vieillissants. Quel est son but réel? A-t-il l’intention d’abandonner ces bâtiments construits par nos ancêtres et de les laisser se dégrader durant plusieurs années afin d’obtenir ensuite la possibilité de les démolir ?» s’interroge Suzanne Michaud, insistant du même coup sur le rôle que la Ville de Rivière-du-Loup doit jouer dans la sauvegarde du patrimoine urbain.   

    En vitesse supérieure 

    Au cours du prochain mois, la Corporation doit donc passer en vitesse supérieure pour trouver une avenue viable en vue d’acquérir l’église Saint-François-Xavier. L’école de danse District Danza a déjà démontré de l’intérêt à s’y installer, mais au moins un autre partenaire doit s’engager à assumer une partie des coûts des travaux. Le bâtiment centenaire étant privé de chauffage et d’entretien depuis quatre ans, son état s’est détérioré. Sa toiture doit notamment être réparée d’urgence. 

    Les partenaires potentiels sont invités à se manifester à la Corporation sans attendre au 418 714-3511 ou par courriel à [email protected].
     

    commentairesCommentaires

    1

    • MD
      Michel Desjardins
      temps Il y a plus d'une semaine
      Considérant que la Corporation du Patrimoine religieux de Rivière-du-Loup a été fondée en décembre 2013, cela fera bientôt 11 ans que ce sujet revient et revient dans les médias. Que s'est-il passé depuis tout ce temps....pas grand chose vous me direz, et vous avez raison. Par contre je ne veux pas minimiser les efforts que la corporation a fait depuis tout ce temps ainsi que certains autres organismes, dans le but d'en arriver à une décision éclairée dans ce dossier. Force est de constater que nous en sommes toujours au point mort. Je vous pose la question: ''est -ce que l'idée du début prise par la fabrique il y a 11 ans , serait encore la meilleure solution? Pour ceux qui n'auraient pas suivi le dossier depuis le tout début, la décision de la fabrique à l'époque était la démolition pure et simple. Allons-nous attendre encore bien des années avant de se décider? Pendant ce temps, les bâtiments se détériorent. (Michel P. Desjardins)
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 juillet 2024 | 6h57

    École d’immersion française : le milieu toujours en attente d’une réponse 

    L’avenir de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles est toujours en suspens. L’Université Western, qui chapeaute l’institution d’enseignement, tarde à éclaircir ses intentions concernant la reprise ou non de ses activités en sol pistolois.  Selon le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, l’Université Western a récemment reçu le ...

    19 juillet 2024 | 6h31

    Vacances de la construction : la SQ lance un appel à la prudence

    À l’aube des vacances de la construction, la Sûreté du Québec tient à rappeler aux usagers des réseaux routier et récréotouristique que comme chaque année, elle intensifiera ses interventions afin d’inciter à la prudence, autant sur le réseau routier que sur les plans d’eau et les sentiers, et ce, du 19 juillet au 4 août prochain. C’est sous le ...

    19 juillet 2024 | 6h04

    Pluie de médailles pour le Domaine Vallier Robert 

    Le Domaine Vallier Robert, anciennement connu comme étant le Domaine Acer, continue de voir ses produits issus de la fermentation de la sève d’érable briller sur les scènes nationales et internationales. En 2024, l’entreprise d’Auclair, au Témiscouata, a récolté 17 nouvelles distinctions soulignant son expertise dans son domaine.  Au cours des ...