X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Courir le lac Témiscouata au Centre récréatif PGR

durée 11 mai 2024 | 06h02
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Les amateurs de course à Témiscouata-sur-le-Lac pourront courir dans la nature du lac et découvrir sa faune et sa flore à l’abri des intempéries. Le maitre photographe et passionné du lac Témiscouata, Alain Tardif a inauguré le 9 mai sa murale photographique de plus de 80 mètres de long qui offre un tour du plan d’eau sur 360 degrés à la piste de course du Centre récréatif PGR.

    La trentaine de photos ont donné vie aux anciens murs blancs de la piste de course. Ces images sont issues de cinq différentes excursions du photographe autour du lac Témiscouata entre 1983 et 2023. Chaque 10 ans, l’amoureux du lac part en chaloupe et rame afin de prendre des clichés de la nature du lac. 

    Environ 80 % des photographies ont été prises dans le Parc national du lac Témiscouata. La moitié des images sont issues de son dernier périple effectué il y a moins d’un an et 40 % proviennent de celui de 2013. On peut y voir la beauté du lac Témiscouata, diverses espèces de plantes, des oiseaux, un orignal et une écrevisse, notamment.

    «Ce n’est pas parce que notre lac est malade avec une moule zébrée qu’il faut juste parler de ça», a soutenu le maire de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac, Denis Blais. 

    Après chaque tour décennal du lac, Alain Tardif dresse un constat de son passage. Depuis 2013, il a remarqué que la nature était de plus en plus florissante, que de nouvelles espèces d’animaux ont fait leur apparition et que le niveau de l’eau était plus haut qu’avant. Preuve qu’on n’a jamais vraiment fait le tour du plan d’eau puisqu’il est en constante évolution.

    Ces résultats sont le fruit d’effort de nettoyage, de prévention et de protection par le Parc national du lac Témiscouata, indique le photographe qui se réjouit que la nature reprenne le dessus.

    UN PROJET D’ENVERGURE

    Pour l’artiste, la concrétisation de cette murale est un legs pour les générations futures : «Je souhaite qu’on soit attentif à l’environnement du lac Témiscouata. C’est une œuvre qui va permettre ça». Il espère qu’un projet éducatif et pédagogique pour les enfants voit le jour avec le Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs afin de les rattacher à leur milieu de vie, leur donner des connaissances sur les richesses naturelles du plan d’eau et montrer l’importance de le protéger. Une collaboration pourrait aussi être possible avec le Parc national du lac Témiscouata, a-t-il mentionné.

    Ce projet, pensé en 2022 et mis en marche en 2023 s’est réalisé sur une période d’un an et demi. Un investissement de 50 000 $ a été nécessaire par différents partenaires dont la Ville de Témiscouata-dur-le-Lac, le Parc national du lac Témiscouata, la MRC de Témiscouata et la SADC de Témiscouata. La contribution bénévole du photographe a été évaluée à 50 000 $ par le maire. Ainsi, avec tout le travail et le matériel, la murale aurait une valeur de 100 000 $.

    En proposant ce projet au photographe qui est aussi un fervent défenseur pour la protection du lac, Denis Blais souhaitait lui rendre hommage. «C’est un artiste qui a donné toute sa carrière au lac Témiscouata. Pour nous, il n’a pas fini sa carrière, mais c’est l’achèvement, c’est l’aboutissement des années consacrées à faire de la photographie au lac Témiscouata et à l’ensemble de la région», a partagé l’élu.

    Ceux qui désirent découvrir l’œuvre d’Alain Tardif peuvent aller la visiter gratuitement au Centre PGR de Témiscouata-sur-le-Lac tous les jours de 9 h à 21 h.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    29 mai 2024 | 15h13

    Maintien de la traverse à Rivière-du-Loup : le gouvernement refuse de prendre position 

    Le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) continue d’entretenir une incertitude dans le dossier de la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon. Les députés de la CAQ ont refusé d'appuyer une motion présentée par le Parti libéral du Québec demandant au gouvernement de s'engager à maintenir le lien maritime au quai louperivois, ce ...

    29 mai 2024 | 14h05

    Plus de 75 cas actifs de coqueluche dans les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska

    Dans les dernières semaines, la direction de la santé publique régionale a observé une recrudescence des cas de coqueluche dans les secteurs de Rivière-du-Loup et de Kamouraska. En date du 28 mai, 75 cas actifs ont été répertoriés sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSSBSL). Selon le Dr ...

    29 mai 2024 | 10h54

    La Chambre de commerce de retour à l’Assemblée nationale dans le dossier de la traverse

    À l’initiative de la Ville de Rivière-du-Loup et en compagnie d’une délégation de représentants de la région, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup s’est de nouveau rendue à l’Assemblée nationale pour exiger un fois de plus le maintien de la Traverse Rivière-du-Loup - Saint-Siméon, ce mercredi 29 mai.  «Il est inconcevable que le ...